Donnez votre avis

Comment la Chine a intercepté une partie du trafic Internet américain

Hervé Didier - mardi 30 octobre 2018 - 15:32
Comment la Chine a intercepté une partie du trafic Internet américain
Une étude explique comment l'opérateur public China Telecom a détourné une partie de l'Internet aux Etats-Unis.

(CCM) — Depuis 2016, China Telecom aurait intercepté une partie du trafic Internet nord-américain, via son Point of Presence de Toronto. C'est ce que révèle une étude du Journal of the Military Cyber Professionals Association.

L'étude vient d'être publiée par deux chercheurs en sécurité informatique du U.S. Naval War College et de l'Université de Tel Aviv. Dans leur document (lien en anglais), les deux experts expliquent comment China Telecom a mis à profit sa présence physique en Amérique du Nord pour intercepter des requêtes Internet échangées aux États-Unis et au Canada.

Sur la toile, la circulation internationale des données Web est régie par le Border Gateway Protocole. Le problème vient du fait que China Telecom a utilisé son Point of Presence (POP) de Toronto pour dérouter une partie des données échangées sur l'Internet américain. Celles-ci étaient alors envoyées vers la Chine pour analyse, avant de reprendre leur itinéraire vers leur destinataire initial. Ce détournement réalisé en une fraction de seconde a permis à l'opérateur télécom chinois de récupérer d'importantes quantités de données, en toute discrétion.

L'étude permet de mieux comprendre pourquoi la Chine n'autorise pas les opérateurs étrangers à implanter de POP sur son sol national... Quinze jours après le scandale du mystérieux espionnage d'Apple et Amazon, le pays se retrouve à nouveau accusé de ne pas respecter les règles internationales, alors que la « guerre commerciale » entre les Etats-Unis et la Chine prend une nouvelle dimension.

Photo : © lp2studio.
Ajouter un commentaire

Commentaires

brupala
Messages postés
86329
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 octobre 2019
8149 -
Salut,
Probablement encore une fake new pondue par l'administration américaine, la honte ne les étrangle plus.
Détourner BGP sans que personne ne voie les fausses routes annoncées .... mais bien sûr.
BGP diffuse ses routes internet dans le monde entier.
Bizarre comment des chercheurs en sécurité américains publient des choses qu'ils sont les seuls à voir en ce moment.
jack-no
Messages postés
123
Date d'inscription
lundi 30 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
20 août 2019
6 -
Avec la précision, chercheurs américain et israélien, la boucle est bouclée.
Un excellent prétexte pour alimenter le débat des élections de mi-mandat aux USA exploité par les républicains qui veillent à la sécurité du pays, et par les démocrates qui constatent le laxisme de l'administration Trump depuis un certain temps et un temps certain.
Et cela donnera de l'eau au moulin pour annoncer de nouvelles sanctions contre la Chine, qui répliquera.
Bizarre que la Russie, Poutine et la main du Kremlin soient exemptés par cette affaire pour l'instant. Nous allons apprendre que les données transitaient par le FDB.
Claude Lachance
Messages postés
33540
Date d'inscription
lundi 15 janvier 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 octobre 2019
802 -
Comme si tout le monde n'interceptait pas le trafic de tout le monde... Le problème avec le ton scandalisé des Américains quand ils parlent de l'espionnage des autres ou de leurs interventions dans la politique américaine, c'est qu'aucun média ne pose la question: "et nous, est-ce qu'on fait ça chez les autres?". En principe, la bonne réponse devrait faire taire tout le monde! ;-)
Ambucias
Messages postés
51367
Date d'inscription
mardi 2 février 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 octobre 2019
61 > Claude Lachance
Messages postés
33540
Date d'inscription
lundi 15 janvier 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 octobre 2019
-
Bonjour Claude,

En plein dans le mil !
Commenter la réponse de brupala