Menu
Donnez votre avis

Journée mondiale de l’AVC : des applis pour prévenir et secourir

Perrine Tiberghien - lundi 29 octobre 2018 - 12:22
Journée mondiale de l’AVC : des applis pour prévenir et secourir
Connaissez-vous les symptômes qui évoquent un accident cérébral vasculaire ? La vue qui se trouble, des difficultés à s’exprimer, des membres engourdis, un côté du visage qui s’affaisse ou encore des maux de tête importants… Pour la journée mondiale de prévention des AVC, zoom sur ces applications qui permettent de mieux réagir.

Riskomètre de l’AVC : calculer et réduire les risques


L’accident vasculaire cérébral (ou AVC), c’est la deuxième cause de mortalité en France, et 30 000 décès chaque année pour 130 000 personnes touchées. En cause : un caillot qui empêche la circulation du sang et de l’oxygène dans le cerveau, ou une rupture artérielle qui entraîne une hémorragie. Les premières heures sont cruciales pour éviter un décès, mais aussi pour limiter les séquelles importantes : l’AVC est la première cause de handicap chez un adulte. Ces handicaps peuvent prendre de nombreuses formes.

Pour identifier et surtout réduire les facteurs de risque, l’application Riskomètre de l’AVC établit un premier diagnostic. Un check-up en quelques clics, qui doit aussi pousser les personnes à risque à consulter un médecin ou à faire évoluer leurs habitudes de vie. L’hypertension artérielle, le tabagisme, le surpoids ou le manque d’activité physique par exemple sont des facteurs de risque importants. L’application, gratuite, est disponible sur le Google Play pour Android et iTunes pour iOS.

Alerter et secourir, mais comment ?

Un AVC n’est pas toujours douloureux… mais il s’accompagne de certains symptômes. Trouble de la parole, troubles visuels, incapacité de bouger normalement une partie du corps : en cas de doute, le premier réflexe est d’appeler les numéros d’urgence. L’application Numéros d’urgence les référence tous, et appeler le 15 est une priorité. Pour solliciter de l’aide en attendant l’arrivée des secours, le SAMU peut aussi déclencher une demande sur l’application Sauv Life. Et rien n’empêche d’apprendre dès maintenant les bons gestes à apporter avec Staying Alive.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme