Menu
Donnez votre avis

Des applications pour gérer et traiter la douleur

Sophie Garrigues - lundi 15 octobre 2018 - 11:37
Des applications pour gérer et traiter la douleur
En cette journée mondiale de lutte contre la douleur, focus sur les applications et dispositifs qui aident à gérer la douleur au quotidien et à mieux la comprendre.

Mon Coach Douleur : pour un meilleur suivi des douleurs liées au cancer


Description de la douleur, intensité, et répercussions : Mon Coach Douleur est la première application conçue pour les patients atteints de cancer et les professionnels en charge de leur suivi. Avec un astucieux système de pictogrammes, le malade peut dire s’il ressent plutôt une brûlure, des fourmillements ou des picotements, et si la douleur est plus ou moins forte. Une synthèse des informations renseignées dans l’application peut également être fournie au médecin pour une meilleure prise en charge. Mon Coach Douleur est une appli gratuite, disponible sur iOS et Android.

Music Care : la musicothérapie contre la douleur et l’anxiété

Prendre en charge la douleur, c’est aussi tester des approches non médicamenteuses. La musicothérapie en est une, et il est possible de bénéficier de séances individuelles à domicile grâce à Music Care. En utilisant une « séquence en U » et des variations de rythmes et d’harmonies, l’application stimule la production d’endorphines et de dopamine. Elle peut être utilisée pour lutter contre tous types de douleurs aigues ou chroniques, mais aussi contre les troubles du sommeil et l’anxiété.

Apprendre la méditation avec Petit BamBou

Comme la musicothérapie, la méditation fait partie des techniques de relaxation efficaces dans la gestion de la douleur : 10 minutes par jour suffisent pour en ressentir les bienfaits. Petit BamBou est une référence dans le domaine, avec ses nombreux exercices de méditation pleine conscience classés par objectifs dont un pour « apprivoiser la douleur ». À découvrir sur le site https://www.petitbambou.com/.

Photo : Mon Coach Douleur
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme