Menu
Donnez votre avis

Google et Apple veulent bloquer les appels non désirés

Félix Marciano - vendredi 12 octobre 2018 - 15:56
Google et Apple veulent bloquer les appels non désirés
Google a doté ses nouveaux smartphones d'une fonction qui filtre les appels non sollicités. Apple devrait bientôt en faire de même.

Lors du lancement de ses nouveaux smartphones, il y a quelques jours, Google a présenté Call Screen, une fonction originale qui pourrait bien se généraliser dans l'univers du mobile car destinée à lutter contre le spam téléphonique et les appels non désirés. Ainsi, quand un appel provient d'un numéro suspect - numéro masqué, ne figurant pas dans le répertoire ou jamais utilisé -, le Pixel 3 propose, en plus des boutons habituels, un bouton intitulé Call Screen. L'appel n'est pas rejeté, mais un assistant vocal prend le relais, à la manière d'un répondeur, mais en indiquant son rôle à l'appelant et en lui demandant de décliner son identité et de donner la raison de son appel.


Le plus fort, c'est que cette communication est retranscrite en temps réel en texte sur l'écran, ce qui permet de prendre immédiatement une décision (prendre la communication ou rejeter l'appel). Une option permet même de déclarer l'appel comme du spam, de bloquer définitivement le numéro et d'envoyer un message à l'importun pour exiger d'être retiré de ses fichiers.

Bien entendu, cet assistant de filtrage a des limites. Et on imagine que les sociétés spécialisées dans le démarchage téléphonique trouveront des astuces pour le contourner, comme elles le font avec le fameux système Bloctel, dont le gouvernement même reconnaît l'inefficacité. Mais on peut raisonnablement supposer que cette fonction, réservée pour l'heure aux smarphones de Google et aux Etats-Unis, sera un jour intégrée aux prochaines versions d'Android, et qu'elle évoluera en s'améliorant, avec de l'intelligence artificielle.

En attendant sa généralisation, l'idée aurait déjà fait des émules - avant même son officialisation, sans doute. Apple a effet déposé hier un brevet concernant une fonction de détection d'appels non désirés. De là à imaginer que la firme de Cupertino va développer un système de filtrage d'appels dans ses iPhone, il n'y a qu'un pas très facile à franchir...

Illustration : © Google
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de tubidymusic