Menu
Donnez votre avis

macOS fait peau neuve avec Mojave

Félix Marciano - mercredi 26 septembre 2018 - 15:44
macOS fait peau neuve avec Mojave
La nouvelle mouture système d'exploitation d'Apple arrive avec son lot d'améliorations bienvenues.

Comme chaque année à l'automne, Apple vient de publier une mise à jour de son système d'exploitation pour Mac. Et malgré une faille de sécurité de type 0-day qui a été découverte à la dernière minute – et qui sera rapidement corrigée –, la nouvelle version, baptisée Mojave, est déjà disponible en téléchargement. Rappelons, à ce sujet, que depuis Mavericks, le système est entièrement gratuit.


Bonne nouvelle : à l'instar d'iOS 12, le système d'exploitation mobile d'Apple sorti la semaine dernière, la quinzième version de macOS X fonctionne sur un grand nombre de modèles, y compris anciens (MacBook Air et MacBook Pro de la mi-2012, iMac et Mac mini de la fin 2012, etc.). Signalons au passage que certains bidouilleurs proposent même des patches – évidemment non officiels et non supportés par Apple ! – permettant de faire tourner le nouvel OS sur des machines encore plus anciennes.

La nouveauté qui saute immédiatement aux yeux, c'est l'interface. Mojave inaugure en effet un nouveau mode d'affichage appelé Monde sombre qui habille fenêtres et menus de couleurs plus sombres et donc plus reposantes pour les yeux, l'objectif étant d'améliorer la concentration sur les fenêtres de travail. Un plus appréciable, de jour comme de nuit. Autre nouveauté cosmétique, le Bureau dynamique : un fond d'écran qui évolue au fil de la journée, pour rompre avec la monotonie.

Pour en finir avec le capharnaüm qui règne souvent sur le Bureau, la fonction Piles classe automatiquement les fichiers dans des ensembles logiques basés sur le type (textes, images, PDF, etc.). Toujours dans un registre pratique, Mojave profite d'un Finder repensé. On peut ainsi consulter et modifier sommairement un fichier sans l'ouvrir ni lancer Aperçu (éditer une photo, corriger un texte, modifier une présentation, raccourcir une vidéo, etc.). On peut même appliquer des manipulations répétitives à plusieurs fichiers grâce à un mode d'automation. Et la visualisation d'images est grandement facilitée par la vue en galerie.

La communication avec l'iPhone a également été améliorée grâce à continuité. Ainsi, il suffit de prendre un cliché ou de numériser un document avec le smartphone pour le récupérer instantanément sur le Mac et l'utiliser ! Au-delà de ce partage, des applications iOS s'invitent dans macOS. Pour l'heure, seules trois apps plus ou moins utiles sont intégrées - Bourse, Dictaphone et Maison – sont "importées", mais Apple en promet d'autres, tout en se défendant de vouloir fusionner les deux systèmes d'exploitation.

Mojave met aussi l'accent sur la sécurité. Apple promet un meilleur contrôle des données personnelles en forçant tout logiciel à demander l'autorisation de explicite l'utilisateur avant de pouvoir utiliser des informations personnelles. La navigation sur le Web est également sécurisée dans Safari, qui brouille automatiquement l'empreinte personnalisée des système publicitaires pour éviter le pistage. Le navigateur sait même désormais générer et gérer les mots de passe, ce qui évite l'utilisation d'un logiciel spécialisé.

Mojave compte encore plusieurs autres nouveautés, comme un nouveau système de fichiers qui accélère le transfert sur les disques "hybrides" ou le mode à 32 participants dans les conversations FaceTime. Autant d'améliorations bienvenues qui inciteront les adeptes de la pomme à sauter le pas, une fois les premiers bugs corrigés.

Photo : © Apple

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme