Menu
Donnez votre avis

Une loi contre l'addiction numérique ?

Benjamin Walewski - mercredi 12 septembre 2018 - 12:11
Une loi contre l'addiction numérique  ?
Et si la France se dotait de lois pour lutter contre l'addiction aux réseaux sociaux ? L'idée est désormais lancée.

(CCM) — Vous en faites peut-être bien partie : 58% de la population française, soit 38 millions de personnes, se connecte chaque mois à un réseau social. Et selon une étude de l'agence We Are Social, les français se connectent en moyenne 1 heure et 22 minutes par jour aux réseaux sociaux. Beaucoup plus pour certains, car les réseaux sociaux peuvent devenir une véritable addiction. Et si en France, le sujet n'est pas encore un enjeu, l'Etat n'exclut pas de trouver des solutions légales à ce nouveau fait de société.


C'est en tout cas ce qu'a affirmé le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi sur la radio RTL, où il était invité le lundi 10 septembre. Rappelant ce qui avait déjà été fait légalement pour l'addiction aux jeux d'argent, le secrétaire d’État a précisé qu'une vaste réflexion avait été entamé depuis juillet avec les État Généraux sur les nouvelles régulations numériques, et que la dépendance aux écrans faisait partie des points de réflexion.

"Il va y avoir une grande écoute des Français" a expliqué Mounir Mahjoubi . "Si des Français qui nous écoutent sont intéressés, ils pourront exprimer leurs envies, exprimer leur vision du sujet ou simplement leur témoignage. Ce que je souhaite, c'est que l'on puisse culturellement se dire : c'est quoi le rapport que l'on a vis-à-vis des écrans, des applications ?". Si pour le moment aucune loi n'est prévue, elle n'est pas non plus entièrement exclue et sera conditionnée par les discussions de ces États Généraux.

L'idée ne semble pas de contraindre les utilisateurs, mais plutôt d'inciter les entreprises à la tête des réseaux sociaux à être plus transparentes sur les risques d'addictions liés à l'utilisation de leurs services, souvent construits de manière à "attacher" les inscrits. Curieusement, Google et Facebook commencent déjà à timidement agir en ce sens, puisque les entreprises ont récemment lancé des outils de mesure du temps passé sur Android ou Instagram par exemple. Quoi qu'il en soit, loi ou pas, il est toujours bon de se déconnecter un peu et de revenir à la réalité...

Photo : © iStock.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Eugene92