Menu
Donnez votre avis

Evernote dans la tourmente

Benjamin Walewski - vendredi 7 septembre 2018 - 23:56
Evernote dans la tourmente
En pleine mauvaise passe, le célèbre service de prise de notes casse le prix de ses abonnements. Le moment d'en profiter ?

(CCM) — Créé voilà désormais plus de dix ans, Evernote a très vite su se rendre indispensable auprès de beaucoup de personnes et est devenu de loin la plus populaire des applications d'organisation et de prise de notes. Et pourtant, malgré son omniprésence sur le marché des applications de productivité, Evernote est dans une situation plutôt difficile et cherche le moyen de se remettre à flot.



Le fort bien renseigné site TechCrunch a ainsi récemment révélé (lien en anglais) que le bateau Evernote prenait l'eau et que plusieurs membres importants de l'équipage venait de quitter leur poste : le directeur technique Anirban Kundu, le directeur financier Vincent Toolan, le responsable produit en chef Erik Wrobel et la directrice des ressources humaines Michelle Wagner, ainsi que bon nombre d'ingénieurs et de designers. Cette désertion semble intervenir au milieu d'une grave crise financière chez Evernote. En effet, la dernière valorisation (à 1,2 milliards de dollars) date déjà de plusieurs années et l'entreprise peinerait à boucler sa nouvelle levée de fond.

Si l'argent vient à manquer, c'est en partie car la croissance des utilisateurs payants stagne depuis 2012 : le service peine à se renouveler et l'on trouve de plus en plus de solutions concurrentes moins chères ou gratuites... Pour regarnir son bas de laine, Evernote a donc décider de casser - temporairement - le prix de son abonnement premium annuel avec une réduction de 40%.

Alors, faut-il se laisser tenter ? Rien n'est moins sûr, car des notes internes comparent la situation financière d'Evernote à une "spirale mortelle". Cela donne à réfléchir, car il y a un petit risque à s'abonner pour un an à un service qui sera peut-être revendu dans les mois qui viennent. Ou qui pourrait encore baisser le prix de ses abonnements pour sauver les meubles.

Photo : © dennizn - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme