Menu
Donnez votre avis

Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire

Jérôme Perrier - vendredi 20 juillet 2018 - 12:43
Too Good To Go lutte contre le gaspillage alimentaire
Boulanger, traiteur ou restaurateur vous jetez vos restes alimentaires et vous souhaitez vous engager contre le gaspillage ? Too Good To Go a une solution très simple. Cette application à destination des commerçants permet de réduire le gaspillage alimentaire. Comment ? Le professionnel de bouche met en ligne des paniers dits « surprise » composés des invendus du jour à un prix très réduit. Il suffit de renseigner l’heure de disponibilité, et l’utilisateur peut le récupérer après avoir passé commande. Le client reste informé en temps réel et peut payer directement sur l’application. Chaque jour, ce sont trois tonnes de nourritures récoltées. Dégustez, c’est de la nourriture sauvée !


CCM - Pouvez-vous présenter votre commerce ?

Claire Guedon :
Mon mari et moi tenons la boulangerie Baba E’Clair. Nous la gérons depuis onze ans. Aujourd’hui, nous sommes une équipe de quinze personnes.

CCM - Comment avez-vous découvert l’application Too Good To Go ?

CG :
L’un des fondateurs de Too Good To Go m’a contacté via Facebook. J’ai jeté un œil très sérieusement à son message. J’en ai parlé à mon mari et nous nous sommes dit que cela pourrait être intéressant pour notre activité. Au départ, nous étions angoissés à l’idée que ça rajoute de l’activité à nos employés et que ce soit compliqué à gérer.

CCM - Racontez-nous la mise en place de cette application dans votre commerce.

CG :
Après notre premier échange via Facebook, nous avons pris contact par téléphone. J’avais pas mal de questions : « A quel prix faut-il revendre les invendus ? », « à quelle heure », « à quelles conditions ? », « que faire si nous n’avons pas d’invendu ? » et bien d’autres… L’entreprise m’a rassurée et a levé toutes mes interrogations. A cette époque, nous sommes mi-janvier 2018.

Tout est allé très vite : le soir même l’application était active. Rapidement, la presse locale a relayé l’information. Cela a fait un gros buzz dans notre ville. Too Good To Go s’est occupée de tout : des relations presses, de la communication et des réseaux sociaux. Aujourd’hui encore d’ailleurs. Lorsque nous postons des visuels sur notre page Facebook c’est la société qui nous la transmet. Je dois avouer que c’est très pratique.

CCM - A quels besoins spécifiques répond cette application ?

CG :
Dans une boulangerie, on produit quotidiennement donc forcément il y a des pertes. Avec cette application, nous transformons les pertes en vente. La veille pour le lendemain nous estimons notre chiffre en perte, globalement 30 euros par jour. Cela peut concerner le pain, les pâtisseries ou les sandwiches, par exemple. Nous avons décidé de proposer chaque soir trois paniers de 10 euros que l’on vend 2,90 euros. Chaque jour, le panier est différent en fonction des pertes. Les clients peuvent réserver au jour J dès minuit. C’est aussi simple pour le client que pour nous.

CCM - Bénéficiez-vous d’autres fonctionnalités ?

CG :
Il arrive que nous n’ayons pas d’invendu à revendre. Dans ce cas, nous remboursons le client via l’application et lui indiquons qu’il ne sert à rien de se déplacer. Cela évite la mauvaise communication et le conflit. L’application est idéale pour bénéficier d’une bonne organisation. Elle met en place plusieurs rappels (les jours fériés, les vacances, etc…).

CCM – Too Good To Go a-t-elle amélioré votre activité, et si oui comment ?

CG :
Cette application n’a pas permis de booster notre chiffre d’affaire, mais ce n’était pas le but. En revanche, nous ne jetons plus. C’était ça notre priorité. En six mois, nous avons sauvé 298 paniers.

CCM - Quels sont ses points forts et sa valeur ajoutée ?

CG :
La société Too Good To Go a une très bonne communication. On entend toujours parler d’elle, à la télé, sur Internet, partout ! Sa popularité rapproche commerçants et clients. Concernant l’application en elle-même, elle est très épurée et bien conçue. Elle est également très facile d’utilisation.

CCM - Quel est le coût de cette application ?

CG :
Too Good To Go prend une commission sur chaque panier vendu. A hauteur de 1 euro pour des paniers à 4,50 euros, 1,50 euros pour une vente au-delà de 4,50 euros et 2 euros au-delà de 7 euros. Chaque commerce doit régler 40 euros par an. Je suis payée une fois par mois par virement de la totalité des paniers vendus.

CCM - Voyez-vous des points à ajouter ou à perfectionner ?

CG :
Non. Je trouve que l’application est très bien conçue et j’en suis très satisfaite. Le gros avantage de cette société c’est son dynamisme. On sent que l’équipe est jeune, notre relation est fluide.

CCM – Recommanderiez-vous Too Good To Go ?

CG :
Evidemment, à tous les métiers de bouche. Je peux vous dire que j’en ai parlé plusieurs fois autour de moi et je vais continuer.

Repères

Too Good To Go


Baba E’Clair

  • Baba E’Clair est une boulangerie pâtisserie située à Olonne-sur-Mer, tenue par Claire Guedon et son mari Sébastien.
  • Son site Internet
  • Sa page Facebook
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme