Menu
Donnez votre avis

Facebook abandonne son drone Aquila

Benjamin Walewski - jeudi 28 juin 2018 - 21:30
Facebook abandonne son drone Aquila
Aquila, le drone solaire sensé connecter la planète, va être remisé dans les hangars de Facebook.

(CCM) — En 2015, Facebook avait présenté son grand projet pour connecter les régions du monde encore privées d'une connexion Internet stable : un drone solaire géostationnaire de 48 mètres d'envergure baptisé Aquila. Après plusieurs années de travail, quelques premiers tests en vol pas tous forcément réussi, Facebook a finalement décidé d'abandonner son projet et de démanteler son drone.


Si Facebook va arrêter de travailler sur son propre drone et fermer ses locaux de la base aérienne anglaise de Bridgewater, c'est d'une part que le projet est plutôt coûteux et avance difficilement, mais aussi que des compagnies spécialisées dans l'aéronautique, telles SpaceX ou OneWeb, développent de puissants réseaux de satellites visant à résoudre le même problème : connecter les zones reculées.

Pour autant, même si Facebook a décidé de mettre son drone à la retraite, le géant californien n'a pas l'intention de clore entièrement son projet de connecter le monde à Internet par les cieux. En effet, comme l'un des responsables du projet l'annonce dans un communiqué (lien en anglais), Facebook continuera "de travailler avec des partenaires tels qu’Airbus sur (le programme Aquila) de manière générale, ainsi que sur les technologies nécessaires au fonctionnement de ce système, comme des ordinateurs de contrôle pour les vols et des batteries à haute densité".

Même s'il semble être toujours d'actualité, il ne serait pas surprenant que le Project Loom de Google, qui utilise des ballons, finisse par prendre tôt ou tard le même chemin...

Photo : © Facebook.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de HIDMARS