Menu
Donnez votre avis

Uber encourage le passage à l'électrique

Benjamin Walewski - mercredi 20 juin 2018 - 10:47
Uber encourage le passage à l'électrique
En Amérique du Nord, le service de VTC va encourager ses chauffeurs à passer aux véhicules électriques.

(CCM) — Il ne fait désormais plus beaucoup de doute que les véhicules électriques seront de plus en plus répandus à l'avenir. Mais à l'heure actuelle, passer d'un véhicule essence à un véhicule électrique est plus facile à dire qu'à faire, car il y a de nombreux freins notamment la disponibilité des bornes de recharge et le coût encore élevé des véhicules. Pour décider ses chauffeurs à sauter le pas, le service Uber a donc décidé de lancer un programme d'encouragement à l'utilisation des véhicules électriques.


Pour l'instant limité à quelques villes des États-Unis - Austin, Los Angeles, Sacramento, San Diego, San Francisco et Seattle - et à la ville de Montréal, le programme EV Champions Initiative promet en réalité quelques dollars de plus par course pour les conducteurs de véhicules électriques. En partie prise en charge par des organismes locaux, cette incitation financière peut varier d'une ville à l'autre comme l'a expliqué le site The Verge (lien en anglais).

Ce programme, en test pendant un an, offrira également quelques autres avantages. Outre des ressources éducatives leur permettant de se renseigner sur les aides locales auxquels ils ont droit avec un véhicule électrique, les chauffeurs auront des fonctionnalités spéciales dans leur application, par exemple pour leur indiquer le moment approprié pour faire une recharge. Enfin, les conducteurs québécois pourront intégrer un programme d'aide local pour accéder à des assurances spécifiques, qui n'existent pas encore aux États-Unis, mais pour lesquels Uber milite comme l'indique le communiqué de presse (lien en anglais).

De leur côté, les utilisateurs pourront voir si le véhicule qu'ils vont emprunter est électrique, ce qui peut être intéressant pour attirer une clientèle sensible aux questions d'environnement.Si cela ne va pas sans doute pas forcément faire beaucoup bouger les choses, c'est un petit pas intéressant en avant. Dommage que la France et l'Europe ne soient pas encore concernées par ce programme.

Photo : © Uber.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme