Menu
Donnez votre avis

Un nouveau supercalculateur record

Hervé Didier - lundi 18 juin 2018 - 17:12
Un nouveau supercalculateur record
Déployé aux États-Unis, le supercalculateur Summit est le plus puissant du monde.

(CCM) — Avec ses 200 pétaflops de capacité de calcul, le supercalculateur Summit permet aux États-Unis de reprendre la première place au sommet des ordinateurs les plus puissants de la planète. Mais dans le très concurrentiel Top 500 des supercalculateurs, la Chine est toujours aux premières loges.


Cela fait 5 longues années que la Chine est passée devant les Etats-Unis dans le classement des supercalculateurs, actualisé tous les 6 mois. Cette fois, la hiérarchie est bouleversée par le Summit, qui devrait marquer le grand retour des États-Unis sur le devant de la scène. A moins d'une surprise de dernière minute, le Summit devrait ravir la première place à la fin du mois. Et c'est plutôt mérité, avec une telle capacité de calcul. Développé par Oak Ridge National Laboratory et IBM, il est constitué d'un réseau de 4 608 serveurs au total. Chaque serveur possède deux CPU Power9 à 22 cœurs, 6 GPU Nvidia Tesla V100 et plus de 2 000 Go de mémoire. L'infrastructure atteint donc une puissance de calcul de plus de 200 millions de milliards d'opérations à la seconde. Difficile de se rendre compte de ce que cela représente, mais c'est bien plus de 200 pétaflops de capacité que le Summit embarque, destinés à des travaux d'astrophysique.

Sur le papier, le Summit est 60 % plus efficace que le meilleur supercalculateur Chinois, le Sunway TaihuLight. Ce-dernier était le premier système à dépasser les 100 pétaflops. Mais désormais, le Summit va prendre la première place du Top 500 à la fin du mois. Puisqu'il paraît que « l'Amérique est à nouveau grande »... Le site du Oak Ridge National Laboratory (lien en anglais), permet de découvrir ce spectaculaire supercalculateur en détail.

Photo : © ORNL.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Naheulf