Menu
Donnez votre avis

Brigad, la solution pour staffer un restaurant en urgence

sophie Garrigues - jeudi 24 mai 2018 - 12:47
Brigad, la solution pour staffer un restaurant en urgence
Qui contacter rapidement lorsqu’un serveur manque à l’appel ou en cas de forte affluence ? Un service comme Brigad qui trouve en quelques minutes le profil parfaitement adapté à la situation, et surtout disponible aux horaires requis. Il suffit de remplir une demande en ligne, et l’algorithme se charge de tout. Facile !

Benoît Guibeau est un « early adopter » de Brigad. Aujourd’hui, les managers de ses restaurants Yoom utilisent la plateforme régulièrement pour recruter des extras en un clin d’œil.
Explications.





CCM - Pouvez-vous vous présenter ?

Benoît Guibeau - Je suis co-fondateur et gérant des établissements Yoom, spécialisés dans le dim sum depuis 8 ans. Nous possédons trois enseignes dans Paris ainsi qu’un comptoir à la Maison de la Chine.

CCM - Comment avez-vous découvert Brigad et depuis quand l’utilisez-vous ?

BG - Je n’arrive pas à m’en souvenir ! Mais je sais que nous avons commencé à utiliser Brigad depuis sa création, lorsque la solution était encore au stade embryonnaire avec un fonctionnement par SMS et sans site Internet. Cela n’avait rien à voir avec aujourd’hui.

CCM - À quels besoins spécifiques cette solution répond-elle ?

BG - À un besoin très simple : celui de staffer un établissement en urgence. Nos restaurants sont assez petits, mais dès qu’il manque quelqu’un cela crée tout de suite un problème en termes de flux de service. Quand vous découvrez à minuit qu’une personne ne sera pas là le lendemain, c’est très compliqué de trouver quelqu’un pour la remplacer.

CCM - Racontez-nous votre première fois avec Brigad.

BG - C’était il y a très longtemps ! Nous devions envoyer un SMS et quelqu’un nous répondait pour nous donner les coordonnées d’une personne disponible. Aujourd’hui, il faut créer un compte sur le site pour commencer à utiliser Brigad.

CCM - De quelles fonctionnalités disposez-vous et comment l’utilisez-vous ?

BG - Ce sont les responsables des restaurants qui utilisent Brigad au quotidien. Il suffit de renseigner les horaires et les qualifications requises, et de valider la demande. C’est aussi simple que commander un billet de train, et vraiment à la portée de n’importe qui ! Ensuite la réponse de l’extra arrive très rapidement.
De mon côté, je dispose du suivi des contrats et des factures, des profils que l’on a mobilisés, et pendant combien de temps. Je n’ai pas beaucoup d’analytics, juste les informations utiles pour être efficace pour mobiliser les ressources.

CCM - Pouvez-vous recontacter un profil déjà mobilisé ?

BG - Il est possible de conserver les coordonnées des extras mais je ne le fais pas. Non seulement par éthique, pour ne pas court-circuiter la plateforme, et aussi parce que l’intérêt est de ne pas perdre son temps à contacter 20 personnes pour savoir si elles sont libres. Avec Brigad, je suis sûr d’avoir une personne disponible et une réponse rapide en cas d’urgence.

CCM - L’utilisation de Brigad a-t-elle modifié votre activité, et si oui comment ?

BG - Oui, elle a vraiment simplifié la vie des managers sur les problématiques d’urgence.

CCM - Quels sont ses points forts et sa valeur ajoutée ?

BG - Son plus gros point fort est d’avoir une importante base de données de profils à mettre en face des besoins des restaurateurs, avec un algorithme pour animer cette base rapidement.

CCM - Avez-vous une garantie tout se passera bien avec l’extra mobilisé ?

BG - Non, je ne peux pas l’avoir avec des salariés donc je ne peux pas l’exiger d’un extra. Mais l’équipe de Brigad se montre très réactive en cas de problème : elle peut nous proposer un remboursement ou un coupon de réduction, voire sortir le profil de la base. Cela dit, c’est très rare et cela a dû se produire seulement 2 ou 3 fois depuis que nous l’utilisons.

CCM - Combien vous coûte l’utilisation de Brigad ?

BG - Je paye un taux horaire selon les profils, mais je n’ai pas de visibilité sur la commission que prend Brigad. C’est un tout petit peu plus cher qu’une rémunération « classique », mais le service en vaut la peine.

CCM - Voyez-vous des points à ajouter ou à perfectionner ?

BG - Je ne sais pas si c’est encore le cas aujourd’hui, mais Brigad est dans un fonctionnement où chaque service correspond à une nouvelle demande. Par exemple, si j’ai besoin de quelqu’un le midi et le soir, je dois faire deux demandes et je n’aurai pas forcément la même personne pour les deux services.

CCM - À qui recommanderiez-vous Brigad ?

BG - À toute la profession ! Je pense que n’importe quel restaurateur peut avoir besoin de Brigad en cas d’absence ou de pic d’activité.

Repères

Brigad

  • Mise en relation entre établissements de l’hôtellerie/restauration et indépendants qualifiés ;
  • Start-up créée par Florent Malbranche et Jean Lebrument fin 2015 ;
  • Le site de Brigad.

Yoom

  • Premier restaurant dont la carte est uniquement composée de dim sum ;
  • Concept créé en 2010 ;
  • Le site de Yoom.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de manueladelfino1