Menu

Les ambitions d'Ubisoft

heso59 - mardi 22 mai 2018 - 12:06

Les ambitions d'Ubisoft

Ubisoft profite de résultats records pour annoncer de nouveaux projets.

(CCM) — Les résultats d'Ubisoft confirment que l'éditeur reste bien le leader du jeu-vidéo, en France et ailleurs. Mais Ubisoft ne se repose pas sur ses lauriers. Les projets de nouveaux jeux ne manquent pas.



En théorie, l'année à venir devrait être plus calme pour Ubisoft, notamment en raison de l'absence d'un titre Far Cry ou Assassin's Creed. Alors pour s'imposer au cours des douze prochains mois, Ubisoft mise sur son catalogue de licences-phares. C'est ainsi que les joueurs vont retrouver très vite les voitures de The Crew 2, dès le 29 juin, tandis que The Division 2 sera lancé dans un peu moins d'un an, en avril 2019. Un autre jeu à licence devrait arriver, mais pour ce dernier, Ubisoft maintient le suspense et n'a pas encore été annoncé. Sans doute l'éditeur attend le prochain E3 du mois de juin pour lever le voile sur ce prochain jeu. Quant à Skull and Bones, la sortie a malheureusement été décalée à l'année prochaine.

Pour financer tous ces lancements, Ubisoft s'appuie sur ses résultats records de l'année écoulée. Grâce à l'engouement pour Far Cry 5 et Assassin's Creed Origins, le chiffre d'affaires annuel s'est affiché à 1,7 milliard d'euros (en hausse de 19 % par rapport à la dernière année. Pour Ubisoft, les licences sont une garantie de succès : Rainbow Six Siege, Ghost Recon Wildlands et The Division sont suivis par respectivement 30, 10 et 20 millions de joueurs. Autres cartons pour Ubisoft : Far Cry 5 a rapporté 310 millions de dollars durant la seule semaine de lancement, tandis qu'Assassin's Creed Origins a battu tous les records pour la saga. Pour l'éditeur français, l'horizon est dégagé.

Photo : © Ubisoft.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme