Menu
Donnez votre avis

Le processeur Nokia qui traite 1 Tbit/s

Hervé Didier - dimanche 8 avril 2018 - 13:34
Le processeur Nokia qui traite 1 Tbit/s
La nouvelle génération de processeurs Nokia PSE-3 s'adapte aux énormes besoins de capacité de la fibre optique.

(CCM) — Les laboratoires de Nokia viennent de présenter une nouvelle génération de chipset – le PSE-3 - qui va permettre aux opérateurs télécom et géants du web de repousser les capacités actuelles de la fibre optique. Le processeur peut traiter jusqu'à 1 Tbit/s de data.


La consommation de données Internet a tendance à croître de manière exponentielle. Pour les opérateurs télécom, la fibre optique a été un excellent moyen de répondre à ses besoins grandissant, en fournissant du débit à leurs abonnés. Mais les technologies actuelles montrent leurs limites : au delà des 40 Gbit/s, la distorsion du signal croît deux fois plus vite que l'augmentation du débit potentiel. Seule une rupture technologique permettra d'aller au-delà. C'est ce que les ingénieurs de Nokia proposent avec le processeur PSE-3. En vidéo, ils expliquent le fonctionnement de leur nouvelle génération de chipset (vidéo en anglais) :



Son principe est de transporter la lumière de façon radicalement différente. Grâce à cela, les capacités (en entrée comme en sortie) peuvent atteindre 600 Gbit/s avec une seule porteuse, et même 1,2 Tbit/s pour 3 porteuses optiques. Le processeur Nokia PSE-3 intègre une nouvelle technique de modulation appelée PCS - Probabilistic Constellation Shaping. Elle augmente de 65 % la capacité des fibres optiques et réduit de 60 % leurs besoins en énergie. Les opérateurs télécom et les géants du web vont pouvoir équiper leurs réseaux de fibre, leurs câbles sous-marins entre deux continents ou leurs data centers.

Photo : © Nokia.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de jumulka