Menu
Donnez votre avis

Les courses du futur, version Caddie

Hervé Didier - mercredi 21 février 2018 - 11:46
Les courses du futur, version Caddie
Caddie innove avec son chariot connecté, qui va permettre de faire les courses différemment.

(CCM) — L'innovation se cache parfois dans des secteurs inattendus. En Alsace, le fabricant Caddie travaille sur un chariot intelligent et connecté. Associé à une appli dédiée, il va faciliter les courses dans les grandes surfaces, avec des produits seraient reconnus en 3D et payés directement via l'application mobile.


Les caddies des hypermarchés vont passer à l'heure des objets connectés. Créée en 1957, l'entreprise Caddie – devenue un nom générique pour les chariots – veut accompagner les consommateurs vers la digitalisation du shopping physique. Le chariot reste un accessoire indispensable pour les consommateurs, mais la direction de la PME alsacienne veut en faire un outil numérique de solution shopping. Caddie travaille avec des start-ups pour intégrer leurs innovations technologiques dans ses produits.

Le chariot devient intelligent. On est bien loin du simple assemblage de ferraille... L'application « MyCaddie » pour smartphone va devenir la pierre angulaire de l'édifice. Cette appli permettra de débloquer le chariot à la place de la pièce de un euro. Elle servira également au scan de produits dans les rayons. Et lors du passage en caisse, elle servira au paiement des courses. Autre innovation majeure : le chariot devient capable de reconnaître les produits à chaque fois que l'acheteur les dépose. Automatiquement, et en 3D pour éviter le passage en caisse, l'intelligence artificielle baptisée « Caddie Box » facilite les courses des consommateurs et permet aux hypermarchés de mieux gérer l'animation commerciale de leurs rayons. Des balises électroniques permettront par exemple de guider le chariot vers des produits et des promotions du moment, toujours via l'application Caddie installée sur le smartphone. La mise en place de ce chariot du futur est prévue pour 2019.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de xandra