Menu

La pétition contre Snapchat

heso59 - vendredi 16 février 2018 - 10:31

La pétition contre Snapchat

La pétition contre la dernière version de Snapchat réunit déjà plus d'1 million de signatures.

(CCM) — Vent débout ! Plus d'un million d'utilisateurs de Snapchat réclament le retrait de la dernière update. Et la pétition continue de recueillir des signatures... A ce jour, le réseau social n'a pas encore réagi.



En matière de mise à jour, ce n'est jamais évident de faire l'unanimité. Il y a toujours des utilisateurs prêts à râler dès que la plus petite de leurs habitudes change. Mais dans le cas de la nouvelle mise à jour de Snapchat, c'est un raz-de-marée qui déferle contre le réseau social. En quelques semaines, la pétition mise en ligne sur Change org (lien en anglais) a rassemblé plus d'un million d'Internautes. Leur revendication : le retrait de la dernière mise à jour mise en ligne la semaine dernière et jugée trop complexe à leurs yeux.

La mise en avant des stories officielles – souvent sponsorisées – passe mal auprès des inconditionnels de Snapchat. La nouvelle organisation de l'application donne la mauvaise impression d'être submergé de publicités, plus ou moins déguisées. Et les stories des amis sont relégués en second plan, alors qu'à la base, cela devrait rester la fonctionnalité première de Snapchat.

Depuis la publication des premières versions bêta en janvier, beaucoup d'utilisateurs de Snapchat avaient commencé à se plaindre de la nouvelle organisation de l'appli. Après le déploiement de la mise à jour, la contestation prend de l'ampleur. Certains vont même jusqu'à expliquer comment contourner la nouvelle version de Snapchat : utiliser un VPN pour se connecter d'une zone où la nouvelle version n'est pas déployée, ou télécharger une ancienne version de Snapchat, sur des stores alternatifs. Avec tous les risques de sécurité que cela entraîne pour des utilisateurs non avertis...

Photo : © Ink Drop - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme