Menu
Donnez votre avis

myPixid, l’appli de dématérialisation des contrats de travail

Delphine Lalande - mercredi 17 janvier 2018 - 13:14
myPixid, l’appli de dématérialisation des contrats de travail
Au 1er janvier 2017, la dématérialisation du bulletin de salaire est devenue obligatoire dans le secteur privé. Pour se mettre en conformité avec la "Loi Travail", l’agence d’intérim Job Link utilise l’appli myPixid, développée par LE spécialiste de la gestion de la flexibilité du travail en ligne. Michel Derksen, co-dirigeant de l’agence d’intérim Joblink à Marseille, nous livre son retour d’expérience sur cette appli de dématérialisation, qui facilite les démarches du travailleur et de l’entreprise.


CCM – Quels étaient les besoins de Joblink au moment de faire appel à Pixid ?
MD - Nous avions besoin d’une solution au niveau national pour gérer les contrats de travail des intérimaires de toutes nos agences pour appliquer les nouvelles normes de la Loi Travail. D’où la nécessité de dématérialiser les documents. L’entreprise avait en outre besoin de s’adapter à la nouvelle génération, professionnellement plus mobile, sur smartphone…

CCM – Quels sont les services de Pixid que vous utilisez ?
MD - Nous utilisons l’appli de gestion myPixid. C’est une version plus légère que la plateforme PIXID qui convient plus aux grands comptes. Elle permet aux intérimaires de stocker dans leur smartphone en toute sécurité leurs contrats, leurs relevés d’heures et leurs bulletins de salaire. Ils peuvent aussi directement signer des contrats de mission depuis leur mobile.
De notre côté, nous pouvons aussi télécharger et signer les contrats de mise à disposition des intérimaires, accéder à leurs relevés d’heures, recevoir et consulter les factures des entreprises qui embauchent un intérimaire.

CCM – Comment ça se passe ?
MD - L’entreprise qui recherche un intérimaire nous contacte et formule sa demande par formulaire. PIXID exporte les contrats de travail en intérim depuis le logiciel métier et édite les bulletins de salaire. Le paramétrage entre notre logiciel métier et PIXID est toujours un peu compliqué. Ca demande un peu de temps, mais ça se passe toujours bien !

CCM – Quels sont les avantages de la solution ?
MD - La mobilité. Avant, il fallait sans cesse se déplacer à la Poste et c’était extrêmement fastidieux. Là c’est rapide et l’aspect juridique est simplifié, on peut signer le contrat en bonne et due forme avant d’entrer dans l’entreprise, sans délais complexes à respecter. La solution permet d’être toujours dans les délais et d’éviter à l’intérimaire de passer directement à l’agence. Sans parler de la fonction d’archivage de l’appli qui permet de libérer énormément de place dans nos agences ! Le stockage se passe désormais chez PIXID, dans l’espace dédié aux entreprises et aux intérimaires.
Il y a un avantage qui est moins visible mais bien réel, c’est l’aspect écologique de la solution et enfin les économies de coûts (déplacements, archivages, frais d’envoi…).

CCM – Y’a-t-il quelque chose qui à votre avis manque ou fait défaut ?
MD - Pas de mon point de vue ! C’est un produit qui correspond à nos attentes. En plus les gens de PIXID sont à l’écoute de nos besoins, la solution s’améliore au fil de l’eau. Pour l’instant l’appli n’est disponible que sur Android mais elle devrait bientôt arriver sur iTunes.

CCM – Combien vous coûte la solution ?
MD - En moyenne, on paie 98 centimes par contrat, mais les tarifs diffèrent en fonction de la nature du contrat, idem pour les factures. On paie à l’unité, à l’utilisation, le coût est moins élevé qu’un timbre poste !

Repères

PIXID

  • Plateforme en SaaS spécialisée dans l’intérim créée en 2004.
  • 65 collaborateurs entre Paris et Londres
  • Site officiel PIXID

Joblink

  • Agence d’intérim, cofondée en 2005 par Michel Derksen
  • 9 agences réparties entre Lille, Paris, Lyon, Aix-Marseille, Bordeaux, Aubagne
  • Chiffre d’affaires : 26 millions €
  • 40 collaborateurs permanents
  • Joblink
  • Staffizy, 2e activité de Job Link, solution de gestion de contrat de travail temporaire.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme