Menu
Donnez votre avis

Ça part mal pour le futur fil d'actu Facebook

Benjamin Walewski - mardi 16 janvier 2018 - 19:04
Ça part mal pour le futur fil d'actu Facebook
Toujours en test, le nouveau fil d'actualité de Facebook est déjà accusé de favoriser la propagation des fake news.

(CCM) — Il y a quelques jours, le géant du Web Facebook a fait les gros titres de l'actualité en annonçant sa volonté de changer drastiquement l'algorithme du fil d'actualité de son réseau social pour que celui-ci soit recentré sur des publications présentant un réel intérêt pour les utilisateurs, comme par exemple des contenus publiés par des proches ou des contenus publics suscitant un fort engagement. Problème, ce nouveau fil d'actualité favoriserait les "fakes news" selon un reportage du New York Times (lien en anglais).


Comme on le sait, Facebook peaufine ce nouveau fil d'actualité depuis plusieurs mois dans divers pays servant de cobayes : la Bolivie, le Cambodge, le Guatemala, la Serbie, la Slovaquie et le Sri Lanka. En menant l'enquête dans ces pays et en interrogeant les médias locaux, le NY Times s'est d'une part rendu compte que le trafic en provenance de Facebook vers les journaux en ligne locaux avait énormément chuté, ce à quoi tout le monde semblait s'attendre.

Mais plus inquiétant, le journal new-yorkais affirme que le nouvel algorithme qui favorise les contenus avec beaucoup d'engagement (c'est à des likes, commentaires ou partages) encourage la propagation des fausses nouvelles. Le New York Times cite le cas d'une fausse nouvelle publié en Slovaquie et a qui a tellement fait parler sur le réseau social que la police slovaque a du se fendre d'un démenti officiel.

Même si Facebook a expliqué que son futur fil d'actualité serait différent de celui testé dans ces six pays, il est légitimement possible de se faire du souci pour la suite.

Photo : © Tanuha2001 - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de ChildrensTvFunny1