Menu
Donnez votre avis

Google transfère des milliards aux Bermudes

Benjamin Walewski - mercredi 3 janvier 2018 - 21:54
Google transfère des milliards aux Bermudes
Selon le site d'infos Bloomberg, Google aurait transféré environ 16 milliards d'euros vers les Bermudes pour payer moins d'impôts en Europe.

(CCM) — Il faut croire que la vie est chère dans la ville californienne de Mountain View, car Google déploie beaucoup d'énergie pour faire grossir son bas de laine en évitant au mieux de payer les impôts dans les pays où il est présent. Selon le site d'actualité Bloomberg (lien en anglais), Alphabet - la maison mère de Google - aurait réussi à mettre 16 milliards d'euros de côté grâce à des combines fiscales.


Bloomberg explique que Google a réussi à protéger ses profits internationaux des impôts grâce aux systèmes d'évasion fiscale connus sous les noms de Double Irlandais et de Sandwich Hollandais. Concrètement, la manœuvre consiste à "transférer les revenus d'une filiale irlandaise à une société néerlandaise sans employés, puis à une boîte aux lettres des Bermudes appartenant à une autre société enregistrée en Irlande". En transférant ses 16 milliards d'euros vers les Bermudes, Google aurait ainsi réalisé une belle économie sur ses impôts. Bloomberg indique par ailleurs que les revenus transférés vers les Bermudes en 2016 étaient 7% supérieurs à ceux de l'année précédente.

"Nous payons toutes les taxes dues et nous nous conformons aux lois fiscales dans tous les pays où nous opérons dans le monde" a commenté un porte-parole de Google à Bloomberg. Une déclaration qui a du faire tousser les administrations fiscales européennes et américaines. Fin 2016, Google possédait près de 60,7 milliards de dollars déclarés à l'étranger et sur lesquels les États-Unis réclamaient un impôt, toujours impayé. Plus récemment, le tribunal administratif de Paris a annulé un redressement fiscal de 1,15 milliard d’euros, ce qui a amené à un accord en coulisse entre la France et Google, comme cela a été aussi le cas en Italie et au Royaume-Uni.

Même si l'Irlande a comblé la faille juridique permettant à une entreprise de profiter de l'astuce du Double Irlandais, les entreprises qui en faisaient l'usage pourront encore en profiter jusqu'en 2020. Bref, Google a encore deux années pour mettre de côté....

Photo : © Denis Linine - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de G Q O g le