Menu

Linux, star des supercalculateurs

heso59 - mardi 26 décembre 2017 - 09:28

Linux, star des supercalculateurs

Dans le Top 500 des supercalculateurs les plus puissantes du monde, toutes les machines tournent sous Linux.

(CCM) — Voici un nouveau record pour Linux. Désormais, l'intégralité des 500 plus gros supercalculateurs de la planète est équipée du système d'exploitation open source. Et si les scientifiques du monde entier plébiscitent Linux, ce n'est pas un hasard.



Pour expliquer la domination de Linux, les experts mettent en avant son prix bien évidemment. En l'absence de droit de licence, les coûts de revient de son utilisation chutent drastiquement. Reste bien entendu à customiser la version de Linux pour chaque projet de supercalculateur, mais là encore, la puissance de la communauté Linux permet de trouver facilement des ressources spécialisées.

Mais comme le détaillent plusieurs spécialistes sur Quora (lien en anglais), le succès de Linux repose également sur la capacité de l'OS à s'adapter aux spécificités des machines de calcul. Chaque projet de supercalculateur est souvent extrêmement spécialisé, avec des besoins informatiques précis, que Linux est capable de combler.

C'est ainsi que patiemment, Linux a réussi à faire la différence. Il y a 20 ans, l'OS faisait son entrée dans le Top 500 des supercalculateurs, avec une première machine équipée. En 2004, le système d'exploitation open source occupait la moitié du classement. Et fin 2017, les deux dernières machines tournant sous AIX se retrouvent en dehors de la liste, laissant à Linux 100 % de part du marché des supercalculateurs, qu'ils soient américains ou chinois.

Photo : © Jaroslav Machacek - Shutterstock.com
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de brupala