Menu
Donnez votre avis

Ubuntu abandonne Unity

Benjamin Walewski - jeudi 6 avril 2017 - 20:16
Ubuntu abandonne Unity
Canonical délaisse l'environnement de bureau Unity, et abandonne ses projets mobiles dans le même temps.

(CCM) — Coup de tonnerre dans le milieu des distributions Linux. Dans un billet publié sur le blog officiel d'Ubuntu, Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical et de la célèbre distribution Linux, a annoncé que son entreprise allait arrêter d'investir dans le développement de l'environnement de bureau Unity, et repasser au traditionnel système GNOME dès la prochaine version d'Ubuntu.

Probablement la plus populaire des distributions Linux, Ubuntu tentait de percer depuis plusieurs années dans l'univers des smartphones, notamment grâce à son environnement unifié Unity. L'arrêt brutal d'Unity signe donc aussi la fin des vaines tentatives de Canonical pour imposer son OS unifié mobile et laptop. "En fin de compte,le choix est d'investir dans les domaines qui contribuent à la croissance de l'entreprise" écrit Shuttleworth.

Concrètement, Canonical va s'orienter vers les solutions B2B dédiées aux serveurs et à l'Internet des Objets, qui ont plus rapportés à l'entreprise l'an dernier. Faut-il en conclure que la distribution gratuite pour les desktops n'est plus la priorité ? Pas de quoi rassurer la communauté Ubuntu, qui attendait une 8e version d'Unity qui n'arrivera sans doute plus jamais...


Photo : © Canonical.
Ajouter un commentaire

Commentaires

brupala
Messages postés
84594
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 juillet 2019
7757 -
Du coup,
j'ai de grosses inquiétudes pour la version bureau d'ubuntu aussi.
Est ce qu'il ne va pas se limiter aux versions serveur à terme ?
Je corrige;

Coup de tonnerre chez Cannonical. Dans un billet publié sur le blog officiel d'Ubuntu, Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical et de la célèbre distribution Ubuntu, a annoncé que son entreprise allait arrêter d'investir dans le développement de l'environnement de bureau Unity, et repasser au traditionnel -système- GNOME dès la prochaine version d'Ubuntu.

La plus populaire des distributions Linux, Ubuntu tentait de percer depuis plusieurs années dans l'univers des smartphones, notamment grâce à son environnement unifié Unity. L'arrêt brutal d'Unity signe donc aussi la fin des vaines tentatives de Canonical pour imposer son OS unifié mobile et laptop. "En fin de compte,le choix est d'investir dans les domaines qui contribuent à la croissance de l'entreprise" écrit Shuttleworth.

Concrètement, Canonical va s'orienter vers les solutions B2B dédiées aux serveurs et à l'Internet des Objets, qui ont plus rapportés à l'entreprise l'an dernier. Il ne faut cependant pas en conclure que la distribution gratuite pour les desktops n'est plus la priorité. Pas de quoi inquiter la communauté Ubuntu, qui majoritairement critiquait Unity, cependant les adeptes pourront garder les anciennes versions(la 17.04 y compris).
@Brupala Non, ils ont clairement dit qu'ils continuraient le dev d'ubuntu desktop(plus la source déso -_-) C'est juste qu'il essayent de mieux gérer leurs argent.
brupala
Messages postés
84594
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 juillet 2019
7757 > anonyme -
Je l'espère ...
Mais bon, ce n'est pas une catastrophe non plus, bien que j'adore ce système, surtout quand il opère des rapprochements dans le monde windows.
C'est comme en politique:
il y a ceux qui pensent que l'avenir est dans l'unification , l'europe, la mondialisation et ceux qui ne pensent qu'à l'avenir de leur clocher.
Les seconds ont déjà perdu, bien que dans un monde global, l'identité soit indispensable, mais les nations ne le sont pas
visior64
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 28 novembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2018
-
J'avais quitté Ubuntu lors du passage à Unity. La version que je préfère n'est pas réellement opérationnelle (cinnamon).Je la préfère de loin chez Mint, pourtant basé sur Ubuntu, allez comprendre !
Commenter la réponse de brupala