2 avis

Edge se passera aussi de Flash

Benjamin Walewski - mercredi 14 décembre 2016 - 21:56
Edge se passera aussi de Flash
Après Google, c'est au tour de Microsoft de supprimer Flash de son navigateur Edge.

(CCM) — Il semble que l'on s'approche de plus en plus de la fin de Flash sur le Web. Alors que la version 55 de Chrome réduisait presque totalement l'utilisation de Flash dans l'affichage et les tâches de fond des pages Web, ce sera bientôt Edge, le navigateur de Microsoft , qui affichera par défaut toutes les pages en HTML5 et n’exécutera plus Flash.

C'est presque la suite logique, car Microsoft avait déjà commencé à ne pas afficher les publicités et les contenus en Flash inutiles dans la version actuelle de Edge. Et la plupart des grands navigateurs comme Firefox ou Chrome empruntent la même voie. Lors de la nouvelle mise à jour de Windows, ce sera au tour d'Edge de favoriser le HTML5, ce qui devrait accélérer l'abandon de Flash pour le développement des sites, tout en laissant à l'internaute le choix d'afficher du contenu en Flash s'il le souhaite.

Sur le blog de Windows (lien en anglais), l'équipe d'Edge s'explique un peu plus en détail : "Nous sommes profondément conscients que Flash fait partie intégrante de nombreuses expériences Web aujourd'hui. Pour faciliter la transition vers HTML5, ces modifications n'affecteront pas initialement les sites les plus populaires qui dépendent actuellement de Flash. Dans les prochains mois, nous surveillerons activement la consommation Flash dans Microsoft Edge et allons progressivement raccourcir la liste des exceptions automatiques. À la fin de ce processus, les utilisateurs pourront choisir Flash pour tout site qu'ils visitent".

Microsoft invite par ailleurs les développeurs à migrer vers Javascript et HTML5 pour la réalisation de leurs sites... Ils devront de toutes façons y passer, et visiblement à marche forcée.

Photo : © T. Dallas - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

car Microsoft avait déjà commencé
Comme beaucoup de jeu sous flash sont sans équivalents, il va falloir bloquer les MAJ du navigateur pour continuer à en disposer.... Est ce réellement le but recherché ?
Enfin quand il s'agit d'argent (et surtout de pouvoir accéder à ces fameuses données personnelles impossible a récupérer dans le contenu Flash) tous les chiens ont la rage et il est urgent de les abattre. Il est triste de voir que la presse s'empresse de suivre le mouvement sans trop réfléchir aux conséquences, aux réels besoins des utilisateurs et surtout aux réels motifs de ceux qui il y a quelques années ont fait des ponts d'or à Macromédia pour racheter sa techno, et aujourd'hui tirent dessus à boulet rouge car dépités de ne pas avoir été ceux à qui elle a été vendue.
Commenter la réponse de anonyme