Menu
Donnez votre avis

Microsoft, clap de fin pour la Surface 3

Redaction-CCM - lundi 27 juin 2016 - 13:09
Microsoft, clap de fin pour la Surface 3
Sortie il y a un an, la tablette de Microsoft n’a pas trouvé son public. La fin de sa production a été confirmée.

La sortie de la Surface 3 de Microsoft, en mai 2015, avait suscité de grands espoirs du côté du géant de Redmond (Virginie). Mais très vite, les performances limitées de la tablette et la bataille impitoyable avec ses principaux concurrents, et surtout avec les propres terminaux de Microsoft - le Surface Book et la Surface Pro 4 - avaient incité les dirigeants à revoir son prix à la baisse. Une stratégie qui n’aura pas sauvé la Surface 3. Un porte-parole de la firme a annoncé la fin de sa production : « Depuis le lancement de la Surface 3 il y a plus d’un an, nous avons constaté une forte demande et une grande satisfaction de nos clients. L’inventaire est maintenant limité et d’ici la fin du mois de décembre 2016, nous ne ferons plus fabriquer d’appareils Surface 3 ».

Pourtant, cette tablette hybride tournant sous Windows 8.1, avec la possibilité d'une mise à jour vers Windows 10, a connu un certain succès auprès des familles et des étudiants. Son côté pratique et sa proximité d’utilisation avec un PC classique les ayant convaincus. Pourtant, ce public de niche n’aura pas suffi. Pire, Microsoft donne l’impression de se détourner de ce type de produit. En effet, aucune annonce n’a été faite concernant un potentiel successeur à la Surface 3. Microsoft souhaite, selon l’un de ses responsables, se concentrer sur des modèles plus haut de gamme et plus innovants : « Nous nous alignons vraiment sur ce que nous avons fait avec Windows pour PC, donc nous commencerons avec du haut de gamme et de l’innovant, comme nous l’avons fait avec les Surface ». Affaire à suivre.

Photo : © iStock.
Ajouter un commentaire

Commentaires

GFN
Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 14 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2016
-
Bonjour
j'aime bien le commentaire d'un "responsable" de MS
je cite car ça vaut son pesant de cacahouètes
depuis le lancement...il y a plus d'un an... nous avons constaté une forte demande (?) et une grande satisfaction...
Bon satisfaction pourquoi pas , mais ils ne la fabriquent plus .. malgré ? ou du fait ? de la grande demande...
mort de rire
bonne journée à Tous..
Microsoft n'a toujours pas compris qu'un pc portable a plus de 600 euros avaient quelques difficultés a trouver preneur, dans la mesure ou la concurence propose des solutions de bonnes qualités a des cout moins prohibitifs que ceux pratiqués par microsoft. (même le clavier est en option)

les Microsoft surface book par exemple peuvent couter plus de 2300 euros, une surface 3 ayant de petite capacités a plus de 700 euros, Quant au RT de microsoft, n'en parlons pas.

Ils comptent ne propduire que de la HQ et de l'innovation destiné a une sorte de jet set imaginaire. Pour l'instant, ils nous laissent un OS devenus débile qui n'a la confiance de personne en fait .... on ne compte plus les appli anti truc et anti chose . Microsoft commence a s'écrouler sous le poid de leurs prétentions, mais ... pas de soucis, ils en ont les moyens et ne devraient pas réellement souffir de quoi que ce soit.

Combien de personnes utilisent une distib linux ?

Il est impossible de savoir exactement combien de personnes utilisent des systèmes GNU/Linux ni combien d'ordinateurs tournent un système d'exploitation libre. Les utilisateurs n'ont pas besoin de s'enregistrer ou de déclarer leurs copie. On ne peut que faire des évaluations basé sur le traffic internet, ce qui finalement ne permet aucunement d'avoir un relevé crédible.

J'aimerais que des PC soient demain vendus sans OS. Un système de boot d'installation permettant de choisir ce que l'on souhaite au premier demarrage d'un pc (neuf) suffirait il me semble et permettrait d'en finir avec ces ventes et préinstallation (attention garantis définis sur obligation d'usage windows) forcés et imposés depuis des lustres.
Commenter la réponse de GFN