Des hackers rançonnent un hôpital

Des hackers rançonnent un hôpital
Un hôpital californien a été touché par une cyber attaque, qui a paralysé ses services pendant 2 semaines.

Le Hollywood Presbyterian Medical Center se serait bien passé de cette mésaventure... En effet, un groupe de hackers a pris le contrôle du système informatique de cet hôpital de Los Angeles durant près de 15 jours. Devant l'ampleur des problèmes causés par le blocage des communications par voie informatique, la direction du centre hospitalier a fini par payer la rançon réclamée par les pirates.

La prise d'otage informatique dont l'hôpital a été victime a obligé son personnel et ses médecins à communiquer à l'ancienne afin de faire circuler les informations relatives aux patients, c'est à dire par papier, par téléphone ou par fax. La voie électronique était inutilisable, les hackers ayant verrouillé le système informatique de l'hôpital et crypté toutes les données. La direction a dans un premier temps refusé de céder au chantage des pirates, qui réclamaient une rançon de 17 000 dollars en bitcoins (soit environ 15 000 euros). Mais la situation est rapidement devenue ingérable pour le personnel comme pour les patients : les scanners, les laboratoires et autres équipements ne fonctionnaient plus, et 900 malades ont dû être évacués vers d'autres hôpitaux. Allen Stefanek, le directeur du centre hospitalier, a finalement jugé que payer la rançon pour obtenir la clé de décryptage, que seuls les hackers connaissaient, était la solution la plus rapide pour mettre fin à cette paralysie de l'hôpital. Lundi dernier, tout était revenu à la normale.

La direction espère bien évidemment mettre la main sur les pirates, qui font l'objet d'une enquête menée par la police et le FBI. En quelques mois seulement, 4 établissements de santé américains ont été victimes d'une cyber attaque de ce type.

Photo : © iStock.