Stockage de données, à nous l’éternité !

Stockage de données, à nous l’éternité !
Des chercheurs stockent des données dans du cristal de quartz, un support qui résiste des milliards d’années.

Vous aimeriez lire les lettres d’amour des dinosaures ou consulter leurs albums photos ? Cela serait aujourd’hui possible s’ils avaient stocké leurs données dans du cristal de quartz. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un des matériaux les plus résistants connus des hommes. Si résistant qu’il peut être plongé dans de l’acide ou être introduit dans un four à 1 000°C tout en protégeant les données. Et pendant longtemps. Très longtemps. Quatorze milliards d’années, estiment des chercheurs de l’université de Southampton penchés sur ce nouveau support de stockage.

Comment ça marche ?

Le stockage des données dans du cristal de quartz se réalise grâce à une technologie de gravure au laser mise au point par les chercheurs. Le faisceau, appelé « femtoseconde », génère une multitude d’impulsions qui créent de petites cavités. Ces cavités, dont chacune peut contenir 3 bits d’information, permettent ensuite d’encoder deux types d’information : la polarisation et le retard de phase.

Un support de stockage réellement exploitable ?

Grâce à cette technique, les chercheurs sont parvenus à graver des textes fondamentaux tels que la déclaration universelle des droits de l’Homme, la bible du roi Jacques et le traité d’optique d’Isaac Newton. Un disque de quartz, grand comme une pièce de monnaie, pourrait être capable de stocker 360 To de données. Cette technologie pourrait constituer une solution intéressante au problème de pérennité auxquels sont confrontés les supports actuels. Les chercheurs, conquis par les propriétés du cristal de quartz, songent déjà à sa commercialisation.

Photo : © iStock.