Le peer-to-peer améliore Google Hangouts

Le peer-to-peer améliore Google Hangouts
Google se sert de connexions « pair à pair » pour améliorer la qualité des appels et vidéos de Hangouts.

Pour les utilisateurs d'applications de messagerie instantanée audio et vidéo, la qualité des communications est régulièrement un problème. Pour améliorer l'expérience des utilisateurs de Hangouts, Google a décidé de se servir des connexions peer-to-peer disponibles, pour éviter de router les appels vers ses serveurs. En établissant une connexion directe entre ses utilisateurs, Hangouts gagne ainsi en performance. Les versions Android, iOS et Web de Google Hangouts sont toutes concernées par cette innovation, comme l'explique la page d'aide disponible sur le support de l'application.

Offrir une qualité vidéo suffisante est un enjeu majeur pour Hangouts, qui doit lutter contre Skype, Messenger et beaucoup d'autres applications concurrentes. En centralisant les appels vers ses serveurs, Google prend le risque de ralentir les débits proposés ou de dégrader la qualité des données échangées. Les connexions pair à pair peuvent donc être une alternative intéressante, lorsqu'elles sont disponibles.

En termes de confidentialité, l'utilisation de cette technologie peer-to-peer pose néanmoins le problème de la divulgation des adresses IP des correspondants, qui sont facilement récupérables. Pour éviter les problèmes qui ne manqueront pas d'apparaître à ce sujet, Hangouts devra rapidement trouver une parade pour préserver la confidentialité des adresses IP des utilisateurs.

Photo : © iStock.