Chrome et Firefox gagnent en rapidité

Chrome et Firefox gagnent en rapidité
Un nouvel algorithme de compression permettra à Chrome et à Firefox d’augmenter leur rapidité de 26%.

« Brotli ». Il ne s’agit ni d’une nouvelle espèce de plante, ni d’un ministre italien, mais ainsi se nomme le nouvel algorithme de compression qui devrait être utilisé par les développeurs de Google Chrome. En réalité, Brotli (qui signifie « petit pain » en suisse allemand) avait déjà été présenté en septembre dernier par des chercheurs de Google, mais il manquait au puzzle une pièce des plus importantes : le support par Chrome. C’est cette pièce manquante qui vient d’être annoncée.

Cet algorithme de compression permettra à Chrome de gagner en rapidité : +26% par rapport aux autres solutions déjà présentes sur le marché, comme deflate et gzip. Il peut déjà être activé dans deux versions développeurs, 49 Dev et 50 Canary, ainsi que dans la version test d’Opera 36. Malheureusement, Brotli ne permettra pas au navigateur de Google d’écraser ses adversaires. Il s’avère en effet que Firefox, le navigateur développé par Mozilla, propose déjà cette compression depuis plusieurs semaines sur ses versions de test 44 Beta, 45 Aurora et 46 Central. Cette arrivée tardive sur Chrome serait apparemment due à un bug.

On ignore encore si ce nouvel algorithme de compression sera intégré aux navigateurs de Microsoft (Microsoft Edge) et d’Apple (Safari).

Photo : © iStock.