Steam : une crise mal gérée par Valve

Steam : une crise mal gérée par Valve
Valve a démontré son incapacité à communiquer efficacement à l'occasion du bug dont Steam a été victime pour Noël.

Un vent de panique a soufflé sur Steam pour Noël ! Vendredi soir, les utilisateurs se sont retrouvés face à ce qui ressemblait à une intrusion en bonne et due forme sur la plateforme de jeux vidéo. Et la communication désastreuse de Valve, la société créatrice de Steam, n'a pas arrangé l'inquiétude grandissante de ses clients.

Tout a commencé par l'affichage de caractéristiques anormales sur la page principale des utilisateurs de Steam, comme l'apparition d'un bouton « Login » alors qu'ils étaient déjà connectés à leur compte. Pire : lorsque les clients de la plateforme ont voulu vérifier leurs données personnelles, ce ne sont pas les leurs qui se sont affichées, mais celles d'un utilisateur inconnu. Parmi les données visibles, on pouvait voir l'adresse e-mail, des informations PayPal, et même des informations bancaires partielles. Le pays d'origine et les fonds présents dans le Steam Wallet étaient également visibles.

Face à ce potentiel piratage, Valve a coupé tous ses serveurs le temps de trouver une solution au problème. Mais la firme américaine a fait l'erreur de laisser ses clients dans un doute angoissant en ne communiquant aucune information officielle pendant cette interruption. C'est seulement une fois la plateforme remise en route que Valve a finalement fait savoir à quelques sites qu'il s'agissait d'un souci de cache et qu'aucune attaque n'avait eu lieu, sans informer ses clients de façon plus directe. Une gestion de crise qui laisse à désirer, surtout pour une société qui propose un service de cette importance.

PHOTO : © ISTOCK.