Ce hacker défie les voitures connectées

Ce hacker défie les voitures connectées
GeoHot – hacker aussi réputé qu'original – veut s'attaquer aux géants des voitures autonomes connectées.

George Hotz est devenu célèbre dans le milieu des hackers sous le pseudo de GeoHot. A son actif, le premier hack d'un iPhone. Il avait alors 17 ans. Aujourd'hui, GeoHot s'attaque à un secteur plein de promesses : les voitures connectées. Par le biais de son énigmatique start-up baptisée Comma AI (en anglais), le hacker veut proposer du software et du hardware mieux conçus et beaucoup moins chers que ce qu'offrent actuellement les géants du secteur.

Apparemment, ni Tesla, ni Google, ni BMW ne trouvent grâce aux yeux du hacker de 26 ans, convaincu qu'il est possible de faire beaucoup mieux avec un regard neuf. Son prototype est d'ores et déjà en test, sur berline Acura ILX customisée et bardée de boîtiers, caméras mobiles et ordinateurs de bord. Pour piloter la voiture connectée, GeoHot a installé un écran de PC de 21 pouces. A 1 000 dollars pour un système complet, le hacker pense pouvoir rendre le concept de voiture autonome accessible à tous, en se rapprochant de la mouvance Open Source. Si tous ces projets n'en sont qu'au stade du démarrage, ils n'en sont pas moins scrutés de près par les géants californiens. Plusieurs auraient d'ailleurs sollicité GeoHot pour l'intégrer à leurs équipes.

Photo : © iStockphotos.