Windows souffle sa trentième bougie

Windows souffle sa trentième bougie
Le 20 novembre 1985, Microsoft lançait Windows. Retour sur les débuts du système d'exploitation devenu mythique.

Il y a tout juste trente ans, Microsoft annonçait la commercialisation d'un système d'exploitation révolutionnaire baptisé Windows. Beaucoup d'eau a ensuite coulé sous les ponts entre la sortie de Windows 1, qui était en réalité une surcouche quelque peu ratée de DOS, et Windows 10, la dernière version de l'OS disponible depuis quelques mois.

En réalité, l'histoire de Windows a commencé bien avant le 20 novembre 1985. En 1983, un certain Bill Gates se retroussa les manches pour mener à bien un projet ambitieux : développer un système d'exploitation pour PC doté de fenêtres et d'icônes, que l'utilisateur pourrait contrôler à l'aide d'une souris. Cependant, Bill Gates promit à un certain Steve Jobs, avec qui il collaborait à l'époque, d'attendre au moins un an après le lancement du Mac pour commercialiser son logiciel équipé d'une interface graphique innovante. On pouvait ainsi déjà voir apparaître les prémices d'une grande rivalité entre Windows et Mac, et plus généralement entre Microsoft et Apple. Le premier Windows est donc finalement commercialisé en novembre 1985. Mais il faudra attendre Windows 3, et plus particulièrement Windows 3.1, pour pouvoir constater les premiers progrès notables, avant que la sortie de Windows 95 dans les années 1990 ne marque un véritable tournant pour la firme de Redmond. Depuis, Microsoft a apporté des améliorations plus ou moins substantielles à chacune des nouvelles versions de son système d'exploitation fétiche.

Pour rappel, Bill Gates avait annoncé lors d'une conférence en 1983 que le graphisme serait au coeur des machines du futur, que la souris deviendrait un accessoire indispensable, et que la convivialité des interfaces serait un critère important aux yeux des utilisateurs. Le temps semble lui avoir donné raison...

Photo : © Microsoft.