Une smartwatch qui peut vous espionner

Une smartwatch qui peut vous espionner
Un programme permettant aux montres connectées de reconnaître les frappes sur un clavier vient d'être inventé.

Souvent critiquées pour leur trop grande dépendance aux smartphones, les montres intelligentes porteraient leur nom mieux qu'on ne pourrait le croire. Car derrière leur placidité apparente, les smartwatch seront peut-être bientôt capables de récupérer vos mots de passe ou vos communications. Comment ? En reconnaissant les frappes sur votre clavier.

La capacité d'une smartwatch à retranscrire un mot ou un message est possible grâce à une application que vient de mettre au point une équipe de chercheurs américains issus de l'Université de l'Illinois : He Wang, Ted Tsung-Te Lai et Romit Roy Choundhury. Ce nouveau programme intègre une fonctionnalité baptisée Motion Leak (MoLE), que l'on peut traduire par « récupération de mouvements ». Concrètement, des capteurs présents dans la montre sont capables de détecter les « micro-mouvements » exécutés par l'utilisateur. Les informations obtenues, combinées à celles de l'accéléromètre et du gyroscope, permettent ensuite de connaître les touches qui ont été frappées.

Une porte ouverte à la cybercriminalité ?

Au cours de leur étude, les chercheurs ont demandé à huit personnes qui portaient une smartwatch de Samsung de taper un texte composé de 300 mots. Grâce aux capteurs intégrés à la montre, les mouvements du poignet ont été enregistrés et les données comparées à une base de données mise au point par les chercheurs. Bien que la retranscription ne soit pas parfaite (le programme peine surtout à reconnaître la barre d'espace), les résultats sont plutôt bluffants et invitent à la réflexion. D'où la question qu'on est en droit de se poser : une application similaire pourra-t-elle être installée sur notre téléphone à notre insu ? Le débat est ouvert et reviendra certainement lorsque le programme sera vraiment au point.

Photo: © Apple