Cryptage de données privées : Google et Apple accusés par la justice française

Cryptage de données privées : Google et Apple accusés par la justice française
Les autorités judiciaires accusent Google et Apple de freiner leurs enquêtes. En cause : le chiffrement des données personnelles de leur utilisateurs.

Le procureur de la République de Paris - François Molins - ne semble pas être impressionné par la puissance de ses adversaires du jour : Google et Apple. Les deux sociétés californiennes sont accusés par les autorités judiciaires françaises d'avoir mis en place des pratiques de chiffrement des données privées incompatibles avec les enquêtes en cours, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Ces accusations rejoignent des accusations similaires formulées aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne notamment par les procureurs de New-York et de Londres.

Google et Apple chiffrent les données personnelles de leurs utilisateurs pour les faire transiter à travers leurs réseaux. Pour protéger ces données, le cryptage employé empêcherait les enquêtes judiciaires ou policières de progresser. La politique de confidentialité de Google et Apple devrait être revue pour permettre aux autorités d'accéder plus facilement aux données des smartphones des utilisateurs de leurs services, comme les photos, SMS, listes de contacts et autres. Pour l'instant, les deux groupes réservent leur réponse.

Photo: © Creative Commons Wikipedia