Voiture connectée : au tour de la Tesla Model S d'être piratée

Voiture connectée : au tour de la Tesla Model S d'être piratée
Les experts en sécurité continuent à mettre en avant leurs exploits en matière de piratage de voitures connectées. La très tendance Tesla Model S vient d'en être victime.

Avec six failles informatiques importantes découvertes sur son Model S, le constructeur Tesla Motors est pointé du doigt pour la vulnérabilité de ses véhicules connectés. La Tesla Model S est présentée dans la gamme du constructeur comme une berline fiable et rassurante. Mais les informations du Financial Times montrent que des « pirates » ont réussi à prendre le contrôle de la voiture, sans trop de difficulté apparemment.

La réputation de Tesla dans le secteur automobile est pourtant celle d'une entreprise qui domine les sujets logiciels. Le passé dans le High-tech du PSG Elon Musk y est sans doute pour beaucoup. Cela n'a pas empêché deux experts en sécurité américains - Kevin Mahaffey de Lookout et Marc Rogers de Cloudflare - de s'attaquer à la Model S, dans le but de dévoiler les failles de ses systèmes informatiques. A l'aide d'un câble Ethernet connecté dans le véhicule, pour se donner un accès au système à distance. La conférence spécialisée Def Con a été l'occasion pour les deux hackers de présenter leur mode opératoire et leurs résultats inquiétants : changement de la vitesse, déverrouillage des portes et même extinction du moteur. Les équipes de Tesla se sont empressées de déployer un patch correctif. Leur réputation est à ce prix.

Photo: © Tesla