Des inondations plus vraies que nature avec ce simulateur

Des inondations plus vraies que nature avec ce simulateur
Avec ce nouveau simulateur de crues, la high tech se met au service de l'urbanisme et de la météorologie pour résoudre un problème majeur qui menace les populations humaines dans le monde entier : les inondations dévastatrices.

Pour la première fois en Europe, un institut de recherche dispose d'un simulateur de crues qui utilise les dernières technologies de simulation et modélisation. C'est dans la banlieue de Lyon que l'Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture vient de réceptionner un simulateur de 18 mètres de long et 3 de large. Cet équipement reproduit le comportement d'un cours d'eau lors qu'il déborde de son lit, inondant les constructions et cultures environnantes. La modélisation de ces phénomènes de crues est essentiel puisque 25% de la population française vit au quotidien sous la menace directe d'inondations fluviales ou maritimes.

L'IRSTEA dispose depuis plusieurs années d'outils de simulation numérique, mais il était nécessaire d'utiliser un simulateur physique pour rendre compte de la complexité des des phénomènes de turbulences qui ne sont pas modélisables avec les ordinateurs actuels, si puissants soient-ils. L'équipe du centre de recherche de Villeurbanne va ainsi pouvoir s'attaquer aux cas des 122 zones vulnérables de France, en les soumettant aux mêmes conditions que lors des crues séculaires. Les résultats de ces études devraient déboucher dès 2018 sur des recommandations en matière de météorologie, de constructions d'habitations, d'exploitations agricoles et d'avertissement en temps réel lors d'éventuelles prochaines inondations.

Photo: © Creative Commons Wikipedia
A voir également