Menu

Marauder's Map, l'extension Chrome pour localiser ses contacts Facebook

Perrine Tiberghien - jeudi 28 mai 2015 - 11:39

Marauder's Map, l'extension Chrome pour localiser ses contacts Facebook

Vous connaissiez la Carte du Maraudeur d'Harry Potter, qui localise tous les habitants de l'école de Poudlard ? Une extension a été développée sur Chrome par un étudiant de Cambridge. Son rôle : donner sur une carte la position de vos contacts Facebook connectés.

Inquiétant ? Oui, et c'est justement l'objectif de cette extension : montrer à quel point les informations données par Facebook sont précises.



Une carte qui utilise les informations données par Facebook

Lors d'une discussion avec un contact sur Facebook, il peut arriver que sa position soit signalée par une petite icône. C'est le cas s'il a laissé la localisation activée, et qu'il répond depuis un mobile par exemple. Sa position peut ainsi être dévoilée à quelques mètres près, selon les paramètres du téléphone et le type de connexion utilisée.

L'extension Chrome imaginée par Aran Khanna, étudiant à Cambridge, agrège toutes ces informations sur une même carte. Une fois activée, Marauder's Map propose une carte visible dans la partie messagerie du réseau social. Pour chaque nouveau message où la localisation du correspondant est visible, une nouvelle icône s'ajoute à la carte. Un simple clic sur l'icône permet de connaître aussi sa dernière position.

Montrer à quel point Facebook traque ses utilisateurs

Sur le site dédié à l'extension, le développeur explique pourtant avoir voulu montrer « à quel point Facebook traque ses utilisateurs ». « L'outil a été développé pour le démontrer, et non pour traquer soi-même tous ses contacts », souligne l'étudiant de Cambridge. A la mesure d'un Harry Potter qui doit déclarer « je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises », la Marauder's Map pose aussi la question d'informations sensibles partagées sur les réseaux sociaux...

En savoir plus sur la Marauder's Map sur Chrome

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de brie