Objets connectés : 45.7 millions en 2015

Objets connectés : 45.7 millions en 2015


Selon le cabinet IDC, le secteur mondial des objets connectés représentera 45.7 millions d'unités en 2015 et 126.1 millions en 2019.

Le secteur des objets connectés laisse entrevoir de multiples applications et possibilités. Vie quotidienne, activités professionnelles, santé, etc... les objets intelligents devraient envahir notre vie. Toutefois, ce domaine est encore naissant. Actuellement, ce sont surtout des accessoires connectés tels que des montres qui sont disponibles.

Selon le cabinet IDC, le secteur des objets connectés va rapidement progresser. Si en 2014 19.6 millions d'unités ont été vendues, ce chiffre est estimé à 45.7 millions en 2015, soit une hausse importante de 133.4 %.
Sur ce total, les accessoires intelligents seront les produits les plus vendus avec 25.7 millions d'unités, soit une impressionnante augmentation de 510.9 % par rapport à 2014. Plus particulièrement, les accessoires à porter au poignet représenteront plus de 80 % des appareils vendus.
Selon Ryan Reith, directeur de recherche d'IDC, « l'explosion des accessoires connectés a été nettement dominée par des bracelets de remise en forme, dont jusqu'à récemment les prix fournissaient des marges confortables, mais c'est en train de changer ». « Le prix de ces bracelets connectés a baissé de manière significative dans certains pays où les fabricants de smartphones les associent maintenant aux smartphones à peu de frais. En parallèle, le marché se déplace rapidement vers les appareils à des prix plus élevés qui offrent plus de fonctionnalités. Alors que l'arrivée d'Apple dans ce marché est symbolique, la clé du succès sera de créer des utilisations impératives pour le consommateur moyen. Beaucoup d'utilisateurs auront besoin d'une bonne raison pour remplacer une montre traditionnelle ou un accessoire par un appareil à porter au poignet ou un autre type d'accessoires qui nécessitera probablement une recharge quotidienne et des mises à jour occasionnelles de logiciels occasionnels ».

Le cabinet IDC estime que ce secteur va régulièrement progresser. Ainsi, il mise sur une croissance annuelle de 45.1 % jusqu'à un total de 126.1 millions d'objets livrés en 2019.

Photo: © IDC.