PayPal : amende de 7.7 millions de dollars

PayPal : amende de 7.7 millions de dollars


PayPal a trouvé un accord avec le Trésor américain et règlera une amende de 7.7 millions de dollars pour avoir laissé passer certains transferts d'argent.

De nombreux gouvernements tentent de combattre et limiter les activités jugées illégales. Le Département américain du Trésor a notamment élaboré une liste de « ressortissants particulièrement désignés ». Elle intègre les personnes, nommément désignées par le gouvernement américain, comme étant liées à des activités illicites telles que la vente de drogues, d'armes ou encore des actes de terrorisme et pouvant faire l'objet de sanctions aux États-Unis.

Pour limiter leurs activités, les entreprises américaines n'ont pas le droit de leur proposer leurs services. Le service de paiement en ligne PayPal est particulièrement concerné, car il permet des échanges financiers.
L'entreprise a, d'elle-même, signalé au Département du Trésor qu'avant avril 2013, elle n'avait pas les moyens de surveiller et bloquer les paiements des personnes listées. Selon l'autorité, cela aurait permis à PayPal d'accepter 486 transactions illégales d'argent avec, entre autres, des comptes basés en Iran et à Cuba. Et ce, malgré les rappels de l'autorité.
Le fait que PayPal ait reconnu et signalé la situation lui a été favorable et lui a permis de trouver un accord avec le Département du Trésor. PayPal va, ainsi, régler une amende de 7.7 millions de dollars.
Gene Truono, un des responsables de PayPal, a reconnu que l'entreprise « n'avait pas un système qui pouvait balayer les paiements en temps réel afin de bloquer les paiements interdits ». « Il y avait un retard dans l'analyse, ce qui a permis à certains paiements interdits d'être traités. Dans de nombreux cas, ces paiements ont été détectés et annulés ».

PayPal a également précisé que, depuis deux ans, un nouveau système de surveillance de paiement a été installé et permet d'analyser « en temps réel les paiements potentiellement sanctionnables avant qu'ils ne soient traités ».

Photo: © PayPal.