Qualcomm : amende de 975 millions de dollars en Chine

Qualcomm : amende de 975 millions de dollars en Chine

Suite aux conclusions d'une commission, Qualcomm va régler une amende record de 975 millions de dollars et modifier ses pratiques en Chine.


Qualcomm est une entreprise spécialisée dans les produits et services dédiés aux technologies mobiles. Fondée en 1985, elle est devenue un des leaders du secteur. Durant le trimestre conclu fin décembre, Qualcomm a réalisé un chiffre d'affaires de 7.1 milliards de dollars, soit une hausse sur un an de 7 %. Les revenus nets, de 2 milliards de dollars, ont, quant à eux, progressé de 5 %.

À l'occasion de cette publication, le PDG de Qualcomm, Steve Mollenkopf, indiquait être « très heureux d'avoir résolu (notre) conflit divulgué antérieurement avec une licence en Chine ».
Ce 9 février, Qualcomm a expliqué la situation. Ainsi, la Commission nationale du développement et de la réforme de Chine (NDRC) a mené une enquête sur Qualcomm. En cause, le fait que le fabricant ne propose que des puces dotées de la technologie 3G et 4G, sans possibilité de choisir selon les besoins des fabricants. Le fabricant agit ainsi partout dans le monde, mais, après enquête, la commission vient de conclure que cette pratique est contraire à la loi anti-monopole de la Chine. En conséquence, Qualcomm a été condamné à une amende record de 975 millions de dollars. Par ailleurs, l'entreprise va changer ses pratiques en Chine, en conformité avec les volontés de la commission.
Ainsi, Qualcomm va proposer des brevets 3G et 4G séparément. Aussi, une redevance de 5 % sera demandée pour les appareils 3G et de 3.5 % pour les dispositifs 4G. Les titulaires chinois actuels de licences peuvent, depuis le 1er janvier, choisir ces nouveaux termes de ventes de produits.

Qualcomm a accepté ses sanctions et a déclaré ne pas faire appel ou les contester. Le fabricant paiera l'amende dans les temps accordés par la NDRC. Le marché chinois est trop important pour s'en retirer ou ne pas respecter ses règles.

Photo: © Qualcomm.