Musique numérique : le streaming progresse

Musique numérique : le streaming progresse


En 2014, le secteur de la musique numérique a évolué, marqué par la baisse des téléchargements et la hausse du streaming.

Le Syndicat National de l'Édition Phonographique (SNEP) vient de publier le bilan 2014 du secteur français de la musique. Au total, le marché a représenté des revenus de 458.6 millions d'euros, soit une baisse de 7 % par rapport à 2013. Même si les revenus ont reculé de 11.5 %, le marché physique domine toujours avec des revenus de 325.3 millions d'euros, soit 71 % de parts de marché.

Toutefois, le marché numérique progresse avec un chiffre d'affaires de 133.3 millions d'euros, en hausse sur un an de 6 %. Cette croissance illustre la tendance de l'écoute de musique numérique. Plus particulièrement, le marché a évolué en 2014. En effet, la part des téléchargements de titres a baissé de 10 points pour représenter 40 % du secteur numérique. A contrario, le chiffre d'affaires du streaming a progressé sur un an de 34 %. Ayant gagné 12 points, ce type d'offres est désormais majoritaire et représente 55 % du marché numérique.
Avec une croissance de 35.2 % et un total de 48.43 millions d'euros, le streaming via abonnement est le plus fréquent devant les offres intégrant la publicité qui représentent 24.14 millions d'euros.
Dans le détail, le nombre d'abonnés a progressé sur un an de 35 % et est désormais de plus de 2 millions. Ce type de service séduit, car le nombre de titres écoutés a augmenté de 40 % et a atteint un total de 12 milliards.
À l'instar des téléchargements, la musique sur mobile a reculé en 2014. Les ventes de sonneries, morceaux musicaux, etc. ont reculé de 22.6 % et atteint moins de 7 millions d'euros.

Désormais majoritaire du marché numérique, la musique en streaming se développe et répond aux attentes des consommateurs qui souhaitent profiter de la musique sur tous les supports et partout.

Photo: © SNEP.