Anonymous : journaliste condamné à 5 ans

Anonymous : journaliste condamné à 5 ans

Le journaliste américain Barrett Brown vient d'être condamné à 63 mois de prison, pour avoir couvert et publié des documents du groupe de hackers Anonymous.

Fin 2011, l'entreprise américaine spécialisée dans le renseignement géopolitique, Stratfor, a été piratée. Résultat, environ 5 millions de mails ont été volés et transmis à WikiLeaks, qui les a rendus publics et a notamment dénoncé certaines surveillances. Aussi, les données bancaires de 860 000 clients de Stratfor ont été utilisées pour réaliser environ 700 000 dollars de dons à des ONG. Reconnu coupable, le membre d'Anonymous, Jeremy Hammond, pseudonyme Anarchaos, a été condamné fin 2013 à 10 ans de prison.

Aujourd'hui, une autre personne vient d'être condamnée.
Il s'agit du journaliste américain Barrett Brown. Il s'est fait arrêter par le FBI en 2012. Il a été inculpé de 12 chefs d'accusation en lien avec le piratage de Stratfor et d'autres suite à des menaces exprimées envers un agent du FBI.
Depuis, les charges reconnues contre Barrett Brown ont été revues à la baisse. Celui qui a travaillé pour Vanity Fair ou encore The Guardian n'a pas participé au piratage. À l'instar d'autres journalistes, il a publié des informations volées et a participé à l'analyse des données.
Même s'il a plaidé coupable d'entraves à la justice (pour avoir caché un ordinateur lors d'une perquisition), de menaces à agent fédéral et de complicité dans l'accès illégal aux serveurs de Stratfor, la peine qui vient d'être décidée est lourde.
En effet, Barrett Brown vient d'être condamné à une peine de prison de 63 mois et 890 000 dollars de dommages-intérêts.

Ses excuses et divers soutiens, dont celui de Reporters sans frontières, n'ont pas suffi pour convaincre le tribunal.
Ses réactions envers l'agent du FBI ont aggravé la situation, mais Barrett Brown a été condamné alors qu'il n'a, semble-t-il, fait que son travail.

Photo: © Anonymous.