NSA pirate la Corée du Nord

NSA pirate la Corée du Nord

Selon le New York Times, si la NSA a affirmé que la Corée du Nord était responsable du piratage de Sony c'est parce qu'il pirate et surveille le pays.

Il y a environ deux mois, Sony Pictures a subi une attaque informatique de grande ampleur. Le FBI a alors ouvert une enquête et a rapidement affirmé que les responsables étaient liés au gouvernement de la Corée du Nord. Même si des spécialistes mettaient en cause cette accusation, le gouvernement américain est resté sur sa position et a sanctionné la Corée du Nord.

Le New York Times vient d'offrir un nouvel angle de compréhension des conclusions de l'enquête du FBI. En effet, le journal affirme que, depuis 2010, la NSA a piraté et surveille la Corée du Nord.
Selon des sources, des experts en informatique et un document de la NSA, cette dernière, avec l'aide de la Corée du Sud et d'autres alliés, a pénétré les systèmes informatiques nord-coréens via les réseaux chinois qui connectent le pays. Grâce à des logiciels malveillants, la NSA a suivi les activités des pirates informatiques de la Corée du Nord.
L'agence aurait, par conséquent, été avertie des attaques de Sony. D'où la certitude du président Barack Obama. On peut se demander pourquoi la NSA n'a pas averti Sony Pictures, mais cela l'aurait obligé à reconnaître cette surveillance.

Il reste à voir comment la NSA va réagir à la révélation du New York Times. Du côté de la Corée du Nord, pays très difficilement pénétrable, cela devrait renforcer les mauvaises relations avec les États-Unis et l'encourager à sécuriser encore ses réseaux.

Photo: © NSA.