Amazon : aides illégales du Luxembourg

Amazon : aides illégales du Luxembourg


Selon la Commission européenne, le Luxembourg a octroyé des aides à Amazon, jugées illégales.

La Commission européenne surveille de près les régimes fiscaux accordés aux grandes entreprises internationales. Particulièrement dans le viseur, elle enquête sur la situation d'Apple en Irlande, de Fiat au Luxembourg, Starbucks aux Pays-Bas et Amazon au Luxembourg.

En novembre dernier, le consortium de journalistes ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists) n'a pas hésité à publier dans différents journaux les conclusions de son enquête sur les avantages fiscaux de grandes entreprises. Elles évoquaient notamment la situation du Luxembourg qui a accordé des avantages à 340 groupes, dont Apple et Amazon. Cette enquête avait particulièrement intéressé la Commission européenne, bien décidée à s'en saisir pour étoffer son enquête à l'encontre d'Amazon, débutée en octobre.
La Commission vient de publier ses conclusions, transmises aux autorités luxembourgeoises. Selon elles, le leader du e-commerce, Amazon, bénéficie d'un régime fiscal privilégié au Luxembourg, pays dans lequel est basé son siège européen. La Commission estime que le Luxembourg accorde « un avantage à Amazon » qui « constitue une aide d'État » illégale.
Le Luxembourg a réagi à ces conclusions et s'est dit « confiant que les allégations d'aide d'État dans cette affaire sont sans mérite ». Il se dit persuadé « qu'il sera à même de convaincre la Commission de la légitimité de la décision anticipative en cause et qu'aucun avantage sélectif n'a été accordé ».
Amazon, de son côté, n'a pas encore réagi.

Il est à rappeler que le président actuel de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, était le Premier ministre du Luxembourg quand ces avantages ont été accordés.

Photo: © Amazon.