Sony : le film The Interview sortira bien

Sony : le film The Interview sortira bien


Après l'avoir annulée, Sony Pictures décide de maintenir la sortie du film The Interview qui déplait tant à Kim Jong-Un.

Le groupe de hackers Guardians Of Peace a piraté le groupe de production de films Sony Pictures. L'objectif était d'empêcher la sortie du film comique The Interview qui ridiculise et se termine par l'assassinat du chef d'état nord-coréen Kim Jong-Un. Ce dernier n'a pas apprécié cette histoire et est lié à cette attaque et aux menaces qui ont suivi, allant jusqu'à parler d'attentats et de violences dans les cinémas qui projetteraient ce film. Ces menaces ont atteint leur but puisque de grands distributeurs ont reculé et Sony Pictures a annulé la sortie de The Interview.

Des professionnels du cinéma, des défenseurs des libertés et, même, Barack Obama ont regretté voire condamné la décision de Sony. Le président américain parlait d'« une erreur » et les autres estimaient que l'entreprise se pliait aux menaces et à la censure.
Sony s'est défendu en affirmant avoir pris cette décision suite au retrait des distributeurs et non d'avoir « capitulé ».
Toutefois, ce 23 décembre, retournement de situation. Sony a décidé de permettre le lancement du film dans les salles de cinéma qui le souhaitent. Michael Lynton, chef de la direction de Sony Pictures a déclaré « n'avoir jamais renoncé à sortir » le film. Il se dit ravi de cette décision, mais Sony espère que « ce n'est que la première étape de la sortie du film ». Il semblerait que Sony prévoit également une disponibilité en VOD.

Sony se dit fier « d'avoir résisté à ceux qui ont tenté de réprimer la liberté d'expression ». La Maison-Blanche a également salué ce revirement. Le porte-parole, Éric Schultz, a déclaré que « la décision prise par Sony et les cinémas volontaires permet aux gens de faire leurs propres choix sur le film, et nous nous félicitons de ce résultat ».

Photo: © Sony.