Xiaomi veut devenir leader dans 10 ans

Xiaomi veut devenir leader dans 10 ans


Après être devenu 3ème fabricant mondial de smartphones, Xiaomi vise la 1ère place dans 5 à 10 ans.

Créé en 2010, le fabricant chinois Xiaomi a commercialisé son premier smartphone l'année suivante. En trois ans, l'entreprise a largement profité des ventes croissantes en Asie. Durant le troisième trimestre 2014, ses ventes de 17.3 millions de smartphones ont augmenté sur un an de 211.3 %. Avec cette croissance à trois chiffres, Xiaomi est devenu le troisième fabricant mondial avec 5.3 % de parts du marché. Cette rapide croissance est loin de plaire et convaincre les leaders Apple et Samsung, qui ont récemment réagi.

Toutefois, Xiaomi se sent pousser des ailes.
À l'occasion de la conférence mondiale sur internet qui a eu lieu à Wuzhen en Chine, le fondateur et directeur général de Xiaomi, Lei Jun, a pris la parole.
Décrit comme un « miracle », il a déclaré qu'« il y a trois ans, lorsque le premier smartphone a été lancé, personne ne pensait que Xiaomi allait atteindre le troisième rang mondial ».
Selon lui, Xiaomi devrait presque tripler sa base d'utilisateurs l'année prochaine pour atteindre 200 millions de consommateurs. L'entreprise réussit son expansion dans de nouveaux pays. Le fondateur a, ainsi, précisé que l'Inde est en train de devenir le plus grand marché extérieur. Grâce à ce développement international, Xiaomi pense pouvoir viser la place de numéro 1 mondial. Et Lei Jun donne, même, une idée de l'échéance : « dans les cinq ou dix ans, (nous) aurons la possibilité de devenir le numéro un des smartphones dans le monde ».
Un objectif très ambitieux.
Bruce Sewell, vice-président des affaires juridiques d'Apple, était présent lors de cette rencontre. Interrogé sur les déclarations de Lei Jun, il a indiqué qu'« il y a beaucoup de bons téléphones compétitifs en Chine », et par rapport à l'objectif de Xiaomi : « il est facile à dire, mais il est plus difficile à réaliser ». De quoi remettre Xiaomi à sa place.
Surtout que Xiaomi, régulièrement accusé de copier les modèles d'Apple, pourrait être poursuivi par le groupe qui ne compte pas laisser faire.

Xiaomi semble très ambitieux. Son expansion internationale semble en bonne voie dans les pays asiatiques, mais plus difficile dans les pays occidentaux, qui disposent déjà d'un large choix de fabricants dans toutes les gammes de prix.

Photo: © Xiaomi.