Apple : procès contre iMessage

Apple : procès contre iMessage

Apple vient de lancer un formulaire pour quitter iMessage, mais la justice vient d'accepter une plainte collective contre Apple.

Apple est reconnu pour offrir des services et des applications simples d'utilisation, mais ne facilite pas le départ des utilisateurs vers d'autres systèmes d'exploitation. Nouvel exemple, son service de messagerie iMessage. Intégré à partir d'iOS 5, il prend automatiquement le relai des SMS entre contacts sous iOS. Jusqu'il y a quelques jours, les nouveaux possesseurs de smartphone sous un autre système d'exploitation mobile ne pouvaient pas alerter leurs contacts sous iOS qu'ils n'accédaient plus à iMessage. Résultat, envoyés automatiquement via le service d'Apple au lieu de simples SMS, les messages ne sont plus reçus sans que le destinataire ni l'expéditeur ne soient alertés.

Suite à une plainte, Apple a voulu réagir avant qu'elle ne découle sur un procès. Apple a, en effet, mis en ligne un formulaire pour permettre la désinscription à iMessage et alerter les contacts.
Cette réaction n'aura pas été suffisante. En effet, la plainte d'Adrienne Moore vient d'être évaluée par un tribunal californien. Elle accuse Apple de ne pas avoir informé ses utilisateurs que changer d'OS mobile entraînait la non-diffusion et la non-réception des messages. La juge, qui n'est autre que Lucy Koh, menant par ailleurs des procès entre Apple et Samsung, vient de juger cette plainte recevable. Un procès aura, donc, bien lieu et pourrait avoir de lourdes conséquences, car Adrienne Moore souhaite ouvrir une class action pour rassembler plusieurs anciens utilisateurs.
Au-delà du manque d'information, la juge se demande si le manque de réaction d'Apple n'était pas volontaire pour retenir les consommateurs. Si le groupe a agi intentionnellement, il s'agit d'une violation du droit de la concurrence.

De son côté, Apple affirme qu'il s'agissait d'un bug d'iMessage. On peut, alors se demander pourquoi le groupe a mis 6 mois pour le résoudre. Surtout que cela intervient quelques jours avant la décision du tribunal !

Photo: © Apple.