Google Glass : un futur flop ?

Google Glass : un futur flop ?


Un lancement qui se fait désirer, des modèles bradés, des développeurs moins intéressés, des lieux qui l'interdisent. Et si les Google Glass étaient un flop ?


Google a investi des millions de dollars pour développer les lunettes connectées Google Glass. Depuis de nombreux mois, le groupe prépare le grand public à ce nouvel accessoire innovant. Après les responsables de Google, des testeurs vantent régulièrement les mérites des Glass. Pourtant, des éléments laissent penser que le succès commercial est loin d'être acquis.

En effet, parmi les premiers testeurs qui ont déboursé la somme rondelette de 1 500 dollars, certains tentent déjà de les revendre sur internet à moitié prix. Concernant les développeurs qui travaillent sur ce produit, la tendance est identique. L'agence Reuters a contacté 16 développeurs. Sur ce total, neuf ont mis en pause ou abandonné leurs projets et trois autres ont arrêté de travailler pour des applications Google Glass grand public pour préférer des solutions pour professionnels. Les raisons de ce désintérêt sont le nombre insuffisant d'utilisateurs et les limites des Google Glass. Interdites au volant, au cinéma, dans des musées ou encore dans des restaurants, le port de ces lunettes semble trop limité pour le grand public. Sans oublier la crainte d'être filmé et enregistré, et le manque d'utilité. Concrètement, les Google Glass deviennent de plus en plus des outils professionnels. Elles s'affichent sur des employés de la SNCF qui accèdent immédiatement aux informations personnelles, des vigiles, des manutentionnaires, etc. On s'éloignerait, donc, du succès commercial.
Même chez Google, les convictions semblent moins fortes. Même si le discours est identique, le lancement grand public des Google Glass serait, encore, repoussé à 2015. Aussi, des salariés qui travaillaient sur les Glass ont quitté Google depuis les six derniers mois. Autre signe, Sergey Brin, le cofondateur de Google qui ne quittait jamais les Glass en public, s'est présenté dernièrement sur un tapis rouge sans elles !

Après avoir investi autant, Google peut-il reculer ? Le grand public sera-t-il finalement intéressé ? Cela reste à voir. Au pire, Google pourra dédier les Google Glass à un usage professionnel, car les applications semblent nombreuses et intéressantes du secteur médical, de l'enseignement ou encore de la sécurité.

Photo: © Google.