Elon Musk : des petits satellites pour connecter le monde à internet

Elon Musk : des petits satellites pour connecter le monde à internet

Nouvel objectif pour le businessman Elon Musk : développer des petits satellites peu coûteux pour connecter la planète à internet.

Elon Musk est un des fondateurs de PayPal, le système de paiement en ligne qui est utilisé par des millions de consommateurs. En le revendant en 2002 à eBay, Elon Musk et ses associés ont perçu 1.5 milliard de dollars. Une somme importante qui a permis au businessman d'investir dans des domaines innovants. Elon Musk a, ainsi, créé SpaceX qui travaille dans l'aéronautique, Tesla Motors qui développe des voitures électriques et SolarCity, centré sur l'énergie solaire.

Selon le Wall Street Journal, Elon Musk s'intéresse désormais aux satellites. Il a développé des satellites plus petits et peu onéreux pour connecter facilement le monde à internet. Pour y parvenir, il s'est rapproché de Greg Wyler, qui a créé l'entreprise WorldVu Satellites et a déjà travaillé chez Google. Ils auraient développé des satellites de moins de 250 kg, alors qu'actuellement les plus petits modèles de communication pèsent le double de ce poids. Aussi, leur prix unitaire passerait de plusieurs millions de dollars à moins de 1 million. Toujours selon les sources du journal, ils envisageraient de lancer environ 700 satellites. Ce parc serait dix fois plus important que le plus grand présent actuellement.
Les satellites ne sont pas encore construits. Les deux hommes veulent créer une usine, et cherchent un autre partenaire spécialisé dans ce secteur ainsi que des investisseurs, car le développement de ce projet nécessite encore l'apport de 1 milliard de dollars.

Un nouveau pari ambitieux pour Elop Musk, mais il pourrait y parvenir. Utiliser des satellites pour la connexion à internet a été abandonnée, car le coût des satellites était trop important par rapport au nombre de personnes concernées. Cette solution serait donc appropriée. Et des entreprises, telles que Facebook, qui souhaitent connecter les régions reculées, pourraient investir.

Photo: © Flickr Brian Solis.