Facebook : moins de visibilité naturelle pour les entreprises

Facebook : moins de visibilité naturelle pour les entreprises
Le géant américain laisse de moins en moins de place aux publications des marques, à moins de campagnes payantes. C'est la conclusion de la dernière étude réalisée par Adobe sur la publicité numérique.

Dans son enquête Digital Index (ADI), Adobe relève pour le troisième trimestre 2014 des chiffres qui montrent que la visibilité des publications non sponsorisées a été revue à la baisse.

Plus de place pour les publications sponsorisées sur Facebook

L'évolution de l'algorithme de Facebook aurait entraîné une perte de visibilité de 50 % des publications des marques. Le réseau social marquerait donc une tendance au « tout-payant », puisque dans le même temps, la visibilité des publications sponsorisées est en légère hausse (5 %). « Nous nous attendons à ce que les marques investissent encore plus à l'approche des fêtes de fin d'année », souligne Joe Martin, analyste pour ADI.

Déjà montré du doigt il y a quelques mois pour une perte de visibilité des publications, Facebook avait répondu à la polémique en invoquant les contenus de plus en plus nombreux sur le réseau social.

Google maître des moteurs de recherche

L'étude semestrielle d'Adobe se penche également sur la place des moteurs de recherche. Celle occupée par Google reste majeure : 70 % de l'ensemble du trafic. Le géant américain apporte d'ailleurs l'essentiel du trafic, avec un taux de clic en augmentation (14 %) comparé à celui de Yahoo et Bing (8%). Le coût au clic est également plus bas que celui de Yahoo/Bing. Néamoins, Adobe estime que le rôle de Bing ne doit pas être sous-estimé : « les résultats de recherche de Bing amène un trafic plus qualifié vers les sites internet que ceux de Google ».

Adobe Digital Index relève également un trafic de recherche depuis les supports mobiles en hausse : « 40 % du trafic sponsorisé proviendra des smartphones l'année prochaine », prévoit l'étude.

Source : Adobe Digital Index