Télécoms : revenus des opérateurs en baisse

Télécoms : revenus des opérateurs en baisse

Selon les chiffres de l'ARCEP, au deuxième trimestre, les opérateurs télécoms ont vu leurs revenus baisser de 4.1 %.


Le secteur des télécommunications progresse régulièrement, surtout porté par les mobiles, dont le nombre de lignes augmente toujours. L'ARCEP vient de publier son observatoire du secteur sur le deuxième trimestre 2014. À cette date, le haut et très haut débit fixe a représenté 25.4 millions d'abonnements, en hausse sur un an de 4 %, et un total de 78.4 millions pour le mobile, en progression de 8 %.

Cette croissance a de quoi satisfaire les entreprises du secteur, mais, depuis l'arrivée de Free, leurs revenus sont à la baisse. Les chiffres de ce deuxième trimestre confirment la tendance.
En effet, selon l'ARCEP, les revenus des opérateurs ont atteint un total de 9.1 milliards d'euros, soit une baisse sur un an de 4.1 %. Plus particulièrement, les services fixes se sont maintenus avec une baisse de 0.3 %. Un meilleur résultat que le précédent trimestre qui s'était conclu sur un recul de 1.9 %. Parmi les autres types de services, celui qui a le plus reculé est le mobile, dont le total a atteint 3.4 milliards d'euros, en baisse de 10.6 %.
Concernant le revenu moyen mensuel (hors taxes) par abonné, il était de 33.3 euros dans le fixe, stable par rapport à l'an dernier, et de 16 euros dans le mobile, identique au premier trimestre 2014.
Selon l'ARCEP, les revenus du secteur fixe sont restés stables grâce au haut et très haut débit qui, représentant 71 % du total, continuent de progresser (de 4.4 %) alors que le bas débit a poursuivi son recul (de 10.4 %).
Quant au mobile, les revenus reculent toujours, mais de façon moins forte grâce à la progression (de 4 %) des services non voix. Cela s'explique par le développement de la 4G et de la navigation sur mobile.

Le nombre de lignes et de consommations progresse, mais les revenus des opérateurs continuent à reculer. Avec des offres 4G aux mêmes tarifs que la 3G, la tendance devrait se poursuivre encore.

Photo: © ARCEP.