Des applications mobiles peu transparentes sur le traitement des données personnelles

Des applications mobiles peu transparentes sur le traitement des données personnelles
D'après la CNIL, les applications mobiles n'informent pas assez bien les utilisateurs au sujet de l'utilisation des données personnelles.

En mai 2014, la CNIL et 26 de ses homologues dans le monde entier ont réalisé un audit portant sur plus de 1200 applications mobiles au cours de l'Internet Sweep Day : « Il s'agissait cette année de vérifier si l'information relative aux données personnelles dispensée par les principales applications mobiles est satisfaisante. » Selon cet audit, les trois quarts des applications analysées collectent des données personnelles, mais seulement un quart fournit une information assez claire à ce sujet, sous forme d'explications brèves et accessibles.

En France : « 15% des applications examinées ne fournissent aucune information sur le traitement des données collectées »

En France, les 121 applications les plus populaires ont été examinées. Lorsqu'une application fournit une information sur la collecte de données personnelle, elle est généralement difficilement accessible, via le site Internet de l'éditeur ou en effectuant une recherche sur l'application. Dans la plupart des cas, la CNIL souligne que les renseignements à destination des utilisateurs français sont donnés en anglais.

La CNIL conseille ainsi aux développeurs d'accorder plus d'attention à la qualité de l'information et à la transparence.

Source : CNIL
Photo : Fotolia